AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Le Parc] Promenade hivernale...

Aller en bas 
AuteurMessage
Johanna Miller
Membre du gang Caldes
avatar

Nombre de messages : 13
Age : 27
Surnom : Jo, the Bullet
Date d'inscription : 11/08/2006

MessageSujet: [Le Parc] Promenade hivernale...   Ven 1 Sep - 17:22

Une silhouette longiligne se promenait à pas comptés dans les allées du parc de la ville de Kanst. Vêtue d'une jupe sombre et du veste dans les mêmes teintes, Johanna profitait du temps clair de cet après-midi. Elle devait se rendre à l'Armurerie le soir même, histoire de racheter des balles. Dans la journée, cela aurait été trop mal vu. Immaginez, une jeune femme, achetant balles et armes! Impensable... Aussi, Jo avait l'habitude de faire ses achats pratiques tôt le matin, ou tard dans la soirée.
La jeune femme alla s'installer sur un des bancs de métal. Elle croisa les jambes et leva la tête vers le ciel, les yeux fermés, humant l'air chargé de parfums de fleurs, d'arbres et d'herbe.


*Étrange qu'il fasse aussi doux aujourd'hui...*

Elle savourait le soleil sur sa peau, un léger — infime, même — sourire aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oona.ouvaton.org
Roger Caldes
Fils du chef
du gang Caldes

avatar

Nombre de messages : 18
Age : 30
Surnom : Claude
Date d'inscription : 02/09/2006

MessageSujet: Re: [Le Parc] Promenade hivernale...   Dim 24 Sep - 15:57

Roger faisait encore l'une de ses promenades matinales. Ses pas l'avaient mené jusqu'au parc...

Le soir précédent, Roger avait parlé à son père de sa rencontre avec cet homme étrange qui portait une valise contenant des informations sur les deux gangs de la ville.
Roger se sentait un peu moins préoccupé depuis qu'il en avait parlé avec son père. Après leur conversation, le patron avait remarqué le parfum de femme sur le manteau de son fils et il l'avait questionné d'un air malicieux. Mais il avait été un peu déçu en voyant son fils répondre sur un ton si laconique qu'il "avait juste aidé une femme qui avait froid".

Ce jour-là, la température était beaucoup plus douce que les jours précédent et la neige avait fondu. Ce qui n'empêchait pas Roger de porter son long manteau.
Il s'avança en s'appuyant sur sa canne à pas lent, posant son regard sur le décor familier du parc qu'il avait fréquenté presque tous les jours depuis sa plus tendre enfance.

Au milieu de ce décor, il reconnut Jo the Bullet, assise sur un banc, profitant de la chaleur du soleil, lui rappelant le milieu sanglant dans lequel il vivait à présent.
Si Roger ne se trompait pas, Jo avait un léger faible pour son frère Elliot. Roger était très clairvoyant pour tout ce qui concernait ses frères et particulièrement Elliot. Et il avait remarquéé que ses frères attiraient beaucoup les femmes, contrairement à lui. Il fallait dire aussi qu'ils étaient beaucoup plus chaleureux et qu'ils y faisaient beaucoup plus attention.

Roger pensa qu'il devait aller la saluer et s'approcha donc de son banc.


"Bonjour, Miss Miller. Belle matinée, n'est-ce pas?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah Connelly
Chanteuse
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 40
Surnom : La mésange bleu
Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Re: [Le Parc] Promenade hivernale...   Ven 29 Sep - 1:16

[Je peux me joindre à vous ?^^]

Ce matin Sarah avait eu le plaisir de trouver sa malle à l'hotel. Préférant attendre un peu avant d'aller trouver ses parents (après un temps si long de séparation, elle apréhendait pour le moins la chose) elle avait loué sa chambre pour quelque jours...

Après un levé matinal, une toilette simple et un petit déjeuner copieux, la mésange bleue était sortie, marchant rêveusement au milieu de ces rues à la fois familières et inconnu. Bien des choses avaient changé depuis qu'elle était partit... Et pourtant, à chaque coin de rue, une odeur, un bruit ou un mur de brique lui rappelait un vieux souvenir qui al faisait tantôt sourire, tantôt grimacer.

C'est naturellement que ses pas la menèrent dans le parc de Kanst. Elle avait passé de longues après midi ici avec sa mère ou avec son frère.

La neige avait fondu, et ne formait heureusement malgré tout aucun verglas. Le soleil caressait le paysage de doux et timide rayon. Ho il ne faisait pas chaud, loin s'en faut. Disons qu'il faisait frais. Frais mais pas froid !

Sarah avait passé une robe à la mode en europe de couleur violine qui lui descendait sur les genoux. Par dessus elle avait enfilé un manteau sombre lui tombant également sur les genoux et dont les bords, d'une fourure noire sans aucun doute synthétique, tranchait sur sa peau rosée.

Ses cheveux châtin étaient coiffé dans un genre particulier, laissant de ci de là des mèches caramelles onduler et son visage à peine maquillé.

Ses pieds étaient chaussé dans de petites chaussures à talons plats qui claquait étonnament sur le chemin bétonné du parc.

Tout en marchant, elle vit non loin une jeune femme et un homme. La femme était d'une beauté presque extravagante et l'homme d'une classe que peu d'homme peuvent aujourd'hui s vanter d'avoir.

Insouciante, comme à son habitude, Sarah ne pût s'empêcher de s'avancer et de leur dire d'une voix flûtée :

"Voilà un joli couple dans un joli tableau."

Elle sourit, le regard pétillant avant d'ajouter, faussement confuse :

"Je suis désolée de vous déranger pour ça !"

Mais continuant sur la lancé elle démentie presque son embara :

"Je pense qu'on a déjà dû vous le dire mais vous avez tout deux un charisme qui vous déborde des yeux ! Comme un... Un..."

Elle buta sur le mot et ses sourcils se froncèrent une seconde. Elle tapa du pied en souriant de façon conquérante :

"Comme un magnétisme ! C'est ça, du magnétisme !"

Elle repensa à l'homme croisé la veille au soir et se dit qu'il y avait bien des personnes intéressantes. Dangeureuse, peut être (surtout pour une femme aussi ouverte et insouciante que Sarah) mais finalement très interessantes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roger Caldes
Fils du chef
du gang Caldes

avatar

Nombre de messages : 18
Age : 30
Surnom : Claude
Date d'inscription : 02/09/2006

MessageSujet: Re: [Le Parc] Promenade hivernale...   Sam 30 Sep - 18:02

[HJ : Moi, ça me dérange absolument pas. J'ai toujours été partisante de l'intervention impromptue! Razz ]

Roger fut très surpris par cette intervention inattendue. Plutôt agéablement surpris. Il fut amusé par cette jeune femme à la voix chantante qui exprimait sans réserve son impression. Il n'en laissa paraître qu'un vague sourire, ce qui était déjà très rare de sa part.
La jeune femme était jolie. C'était le meilleur mot pour la définir. Elle avait un physique tout en douceur et Roger ne put s'empêcher de penser que sa beauté était très différente de celle de Jo the Bullet.
Enthousiasmé (si l'on peut dire) par la chaleur de la jeune femme, il décida de lui répondre d'un ton un peu moins froid que celui qu'il utilisait de coutume.


"Vous êtes bien aimable, mademoiselle. Mais je tiens à préciser, pour la réputation de mademoiselle, (il désigna Johanna) que nous ne sommes pas ensemble."

Il se demanda comment réagirait Jo, si elle serait agaçée à cause de l'affinité qu'il croyait qu'elle avait pour Elliot.
Mais pour sa part, il s'en moquait pas mal. De plus, on ne lui avait jamais parlé à coeur ouvert comme venait de le faire cette jeune femme et il y fut sensible.


"Cependant, permettait moi de vous retourner le compliment. Vous êtes charmante, mademoiselle."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah Connelly
Chanteuse
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 40
Surnom : La mésange bleu
Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Re: [Le Parc] Promenade hivernale...   Sam 30 Sep - 19:53

Le sourire de Sarah s'aggrandit tandis que l'homme lui répondait aimablement.

Elle joint ses mains devant elle et se balança légèrement d'avant en arrière en regardant la femme sur le banc.

Reportant les yeux sur l'homme, elle eu un sourire chaud avant d'hocher la tête, les joues légèrement coloré et elle souffla :

"Merci beaucoup..."

Encouragé par le fait que l'homme ne lui ai pas montré un signe d'hostilité, et de toute façon incapable d'apprécier un silence qui pouvait devenir pesant, Sarah se tourna vers une vaste étendu vert un peu en retrait. La montrant du doigt, elle demanda :

"N'y avait il pas des jeux d'enfants par le passé là bas...?"

Ses sourcils s'arquèrent à nouveau :

"Hum... Peut être pas finalement..."


Son regard chocolat se posa de nouveau sur la silouhette de l'homme et elle emit un petit sifflement admiratif :

"Mon dieu que vous êtes grand..."

Puis se rendant compte de mots qui franchissaient ses lèvres, elle rit avant d'ajouter :

"Quoi que je suis sans doute moi même plutôt petite !"

Puis se rendant compte qu'elle avait oublié quelque chose, elle s'approcha d'un pas vif de l'homme et lui tandis une main fraîche :

"Je m'appelle Sarah Connelly."

Elle sourit. La rencontre de la veille au soir lui avait au moins appris ça que dans cette ville, chacun avait ses mysthères, et son visage exprimait très clairement qu'elle n'attendait pas forcément qu'on lui rende la politesse des présentation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roger Caldes
Fils du chef
du gang Caldes

avatar

Nombre de messages : 18
Age : 30
Surnom : Claude
Date d'inscription : 02/09/2006

MessageSujet: Re: [Le Parc] Promenade hivernale...   Sam 7 Oct - 0:09

Roger prit la main de la jeune femme et la serra avec une fermeté cordiale. Sa main, bien que gantée, était très chaude, ce qui créait une sorte de contraste avec son apparence d'homme froid.
Son très léger sourire resta accroché à ses lèvres tandis qu'il se présentait à son tour :


"Enchanté, Miss Connelly. Roger..."

Le sourire de Roger disparut subitement lorsqu'il marqua cette hésitation. Le fait de dire qu'il s'appellait Caldes pouvait faire mauvaise impression sur la jeune femme. D'autant plus qu'elle semblait bien connaître la ville de Kanst. Mais elle lui avait paru tellement sincère qu'il aurait été un affront de lui mentir déjà. Et puis Roger n'avait pas de nom tout prêt à lui servir. Il n'allait quand même pas lui dire qu'il s'appellait Smith...

"... Caldes, pour vous servir."

Roger jeta un coup d'oeil imperceptible vers Johanna.

Puis il essaya de continuer à faire bonne figure, mais son sourire avait perdu un peu de son naturel.
Il préféra tout de suite enchaîner la conversation.


"Si, il y avait bien des balançoires, là-bas. Ils les ont enlevées car elles étaient trop vieilles et devenaient dangereuses. Vous avait du connaître Kanst lorsque vous étiez enfant pour avoir ce souvenir..."

On avait peut-être connu des sujets de conversations plus intéressants, mais on pouvait sans doute faire pire. Et puis Roger maîtrisait depuis longtemps ses émotions. Ou plutôt, non, il maîtrisait son visage pour ne pas y laisser paraître sa gène.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah Connelly
Chanteuse
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 40
Surnom : La mésange bleu
Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Re: [Le Parc] Promenade hivernale...   Sam 7 Oct - 12:39

Sarah avait légèrement tiqué en entendant le nom de famille de ce "Roger". Elle le connaissait. Pas trop bien, ayant vécu peu ici, mais suffisament pour savoir ce qu'il sous entendait.

Essuyant tout d'abord le fait que sn vis à vis avait perdu ce petit sourire charmant qui réchauffait un peu son visaga, Sarah eu un petit sourire timide en disant :

"Effectivement, mes souvenirs dâtent d'il y a 11 années... Je suis partit pour l'Europe à l'époque..."

Elle porta à nouveau son regard vers feu les balançoires et soupira.
Elle aurait presque pu les voir encore tellement le souvenir était là, quelque part dans sa tête. C'est amusant ce que la mémoire rappel à nous de façon si forte...

Rengaillardie de ne s'être pas trompé, elle se tourna vers l'homme dans son dos et lui offrit un sourire aimable :

"J'en rencontre des gens qui ont des noms de famille spéciaux !"

Elle rit en repensant à l'homme de la veille qui n'avait pas voulu lui donner le sien. Et voilà qu'elle faisait face à quelqu'un qui aurait sans doute -visiblement- préféré lui taire.

"Notez, vous avez de la chance, c'est une famille nombreuse que vous avez ! Enfin assez... Je crois..."

Elle posa son index sur son menton et réfléchis, ne voulant pas commettre d'impaire :

"Bref, vous pouvez compter sur votre famille, c'est quelque chose qui se perd."

Sarah ne faisait pas allusion du tout au crime organisé qui collait au nom des Caldes, mais elle savait que le gang Caldes, et plus particulièrement les enfants de la maison mère se serraient les coudes.
Enfin c'est ce qu'on lui avait dit...

Regardant à nouveau la femme sur le banc, Sarah demanda :

"Pardonnez moi, je vous dérange peut être ?"

Un petit clin d'oeil inquiet plus tard elle souriait déjà à nouveau, attendant de voir si elle serait conjédié ou bien pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johanna Miller
Membre du gang Caldes
avatar

Nombre de messages : 13
Age : 27
Surnom : Jo, the Bullet
Date d'inscription : 11/08/2006

MessageSujet: Re: [Le Parc] Promenade hivernale...   Mer 11 Oct - 17:38

Johanna avait salué Roger Caldes d'un signe de la tête. Son attention avait été toute détournée par la jeune fille qui était arrivée, comme une fleur si l'on peut dire. Jo l'avait détaillée des pieds à la tête sans dire un mot, presque amusée par son entrain et sa spontanéité, mais restant sur sa réserve naturelle. Son visage était neutre, et ses yeux allaient lentement de Sarah à Roger, voilés de temps à autre par ses paupières fardées. Johanna faillit sourire lorsque Roger précisa à Sarah que lui et elle n'étaient pas en couple. Pour tout dire, les rapports de Jo avec la gente masculine étaient très distants, particulièrement depuis cette histoire avec Jake...
La conversation de Sarah et Roger dévia sur les jeux d'enfants qui ségeait naguère dans le parc, et Johanna s'en désintéressa alors, laissant son regard dériver sur les allées minutieusement tracées du parc. Le fait que Roger Caldes révèle son nom à Sarah la fit tiquer, et elle croisa son regard lorsqu'elle tourna la tête vivement vers lui. Le sourcil imperceptiblement levé, elle l'interrogea du regard. Cette fille, il la connaissait à peine, et il prenait le risque de se présenter? Et si elle faisait partie du gang Tiwold? Et si c'était une policière?
Plissant les yeux, elle tourna son regard vers Sarah et la détailla à nouveau, ses iris apparaissant jaunes à la lumière du soleil.


"Pardonnez moi, je vous dérange peut être ?"

Surprise, Johanna releva la tête sur le visage de Sarah. Pourquoi lui adressait-elle maintenant la parole? Elle prit néanmoins la peine de formuler, poliment, une réponse succinte.

« Vous ne me gênez pas du tout. Et puis, le parc est à tout le monde... »

La tueuse à gages s'efforça d'esquisser un sourire poli, afin d'atténuer la froideur de son ton.


Dernière édition par le Dim 15 Oct - 19:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oona.ouvaton.org
Roger Caldes
Fils du chef
du gang Caldes

avatar

Nombre de messages : 18
Age : 30
Surnom : Claude
Date d'inscription : 02/09/2006

MessageSujet: Re: [Le Parc] Promenade hivernale...   Dim 15 Oct - 15:54

En croisant le regard de Johanna, Roger vit qu'elle n'avait pas compris son geste. Aucune importance. Roger ne ressentait pas le besoin d'être compris.
La jeune femme ne semblait pas enclinte à se lier d'amitié avec Miss Connely. Et de toute façon, Roger ne se souvenait pas l'avoir jamais vu de lier avec qui que ce soit. A part peut-être avec... Elliot. Même si ça ne se voyait que des yeux d'un grand frère.

Roger fut rassuré par la réaction de Sarah par rapport à son nom. A vrai dire, ce qu'il avait le plus craint, c'était de la voir partir en courant.


"Oui. Et ils peuvent aussi compter sur moi."

Le ton de sa voix était presque aussi neutre que d'habitude, il était en tout cas loin de révéler toute sa conviction.

"Nous parlons beaucoup de moi, mais... Et vous? Vous avez des frères ou des soeurs? Si ce n'est pas trop indiscret..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah Connelly
Chanteuse
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 40
Surnom : La mésange bleu
Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Re: [Le Parc] Promenade hivernale...   Lun 16 Oct - 22:40

Sarah frissona quand la femme lui répondit er préféra reporter son regard sur Roger Caldès qui lui avait à nouveau adressé la parole.

Elle eu un sourire compréhensif quand il lui assura que sa famille pouvait compter sur lui.

Quand il posa à son tour une question sur elle même, Sarah se rendit compte qu'effectivement, elle devait paraître assez mal polie d'en savoir autant sur lui sans que lui sache vraiment qui elle était en dehors de son nom et de sa visite en Europe.

Elle perdit un instant de sa superbe en lui avouant :

"J'ai un frère aîné oui. Nous ne nous sommes pas vu depuis..."

Elle soupira un peu, comme gênée de devoir avouer pareill chose.

"Depuis vraiment très longtemps."

Elle arbora un petit sourire perplexe :

"Je suis arrivée hier et je n'ai même pas dormit chez mes parents."

Un petit rire nerveux la fit trembler et elle se moqua un peu d'elle même, comme cherchant à dédramatiser la situation :

"Et j'ai loué la chambre pour quelque temps... Je ne pense pas qu'ils m'acceuil comme étant leur fill prodigue."

Ho, elle ne pensait pas être mal acceuillit, mais ne se sentait pas prête à affronter ses parents, répondre à leur multiple question et les decevoir quand à sa situation sociale... Ou plutôt maritale...

"Mes parents rêvaient que je deviennes une femme comme ma mère, qui élève vaillament ses enfants au foyer !"

Elle rit, un peu plus franchement cette fois ci.

"Helas je suis chanteuse et n'ai à l'heure d'aujourd'hui personne dans ma vie."

Sarah eu un sourire bienveillant avant d'ajouter :

"Sans doute y a t-il des conditions qui font qu'on ne peut pas se permettre d'avoir quelqu'un auprès de nous. Sans doute ces personnes devraient elles trop souffrir de ce que nous sommes..."

Sa voix avait été teinté d'une légère tristesse et son visage avait un instant perdu de sa gaité.

Elle jeta un nouveau regard à la dame sur le banc et souffla à Caldès :

"Je pense que votre amie attend que je m'en aille pour vous entretenir..."

Elle récupéra un sourire sincère :

"Je suis désolée de m'être imposé encore une fois !"

Finalement, sans qu'elle sache pourquoi, elle avait elle même blessé son coeur en parlant de solitude. Ces dernières années avaient pesé lourdement sur ses épaules et le retour à Kanst était quelque chose de pesant dans le sens ou elle se prenait cette solitude de plein fouet, maintenant qu'elle avait un peu plus de temps à elle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoine Pastor
Membres des
Forces de l'Ordre

avatar

Nombre de messages : 11
Age : 117
Surnom : Kitten - Chérubin
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: [Le Parc] Promenade hivernale...   Mar 17 Oct - 19:42

[Désolé, je m'incruste ... Smile]

Antoine marchait à pas rapides dans le parc, recouvert d’une fine couche de glace. Tout semblait transfiguré, embelli par la légère couche de givre qui était tombée la nuit derrière. L’inspecteur jetait sans cesse des regards émerveillés, d’enfant, sur ce monde glacé qui l’entourait. De plus, cela lui rappelait sa Corse natale, le grésil sur le maquis des hauts sommets, les bergers, leurs disputes incessantes, leurs affaires de famille ... Il lui semblait presque sentir encore sur sa langue le goût de l’herbe brûlée par le soleil en été et desséchée par le froid en hiver, pourtant si vivace que les troupeaux précédaient leurs pâtres pour aller les brouter. Oui, c’était semblable ... et pourtant tellement différent, nouveau, même après plusieurs années. Toujours cette surprise du nouveau monde, puérile, renouvelée par chaque jour qui passait, qui rendait sa vie si merveilleuse ... Mais, tout près de son cœur, le Luger de fonction battait dans son holster, sous son chandail bleu clair, toujours trop grand comme à son habitude, comme pour lui rappeler que la mort était aussi présente, non loin de lui, dans sa vie de tous les jours, dangereuse et impossible à apprivoiser. Et à cette pensée, son cœur se serrait un peu, au souvenir de toutes les morts qu’il avait évitées alors que d’autres y étaient restés, pour toujours.

Antoine ralentit pour remonter un le col de son chandail. Il avait froid. Une simple petite brise traversait l’air pourtant doux, avant de disparaître, comme elle était venue, dans le néant. Il reprit de plus belle sa marche digestive, souriant déjà à la perspective d’un café et d’une cigarette au commissariat. Il avait entrevu à l’entrée du parc Johanna Miller, tueuse à gage des Caldes, mais la considérait sans animosité. Les gangs n’étaient pas son truc, les aveux d’un crime organisé perdaient un peu de leur saveur spontanée, qu’il savait si bien faire jaillir des criminels avec sa bouille de gamin et ses manières douces. Et puis, s’il la rencontrait, il lui dirait bonjour, et cela s’arrêterait là !

De nouveau, il regarda le ciel avec son sourire d’enfant. Sa démarche s’était de nouveau freinée, et avait maintenant un caractère plus régulier, avec un léger déhanchement à la manière d’un chat ou d’un renard. C’est alors qu’il heurta de plein fouet quelqu’un, qui tomba à la renverse.

Aussitôt, il rougit violemment et tendit sa main en direction de l’inconnue, en balbutiant d’une voix aussi chaude que le chandail dans lequel il semblait être né :


« - Je ... euh ... suis vraiment confus ... je ne regardais pas où je marchais ... Je suis terriblement désolé ... »

Mais sa voix s'amoindrit pour disparaître alors que ses yeux se baissaient sur celle qu’il venait de faire choir avec la dernière des impolitesses. Antoine lui aurait donné vingt ans au bas mot, peut-être à cause de ses yeux bruns qui pétillaient d’allégresse ou de son nez légèrement retroussé. Dans le verglas et le soleil, on aurait dit un ange tombé du ciel par la faute d’un humain maladroit ... Et c’était bien le cas ! Quand bien même il aurait voulu continuer à s’excuser, le jeune inspecteur n’aurait pas pu. Les mot semblaient bloqués dans sa gorge serrée tandis qu’il s’empourprait de plus belle ...

*Mon vieux, tu es en train de tomber amoureux comme un con ...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah Connelly
Chanteuse
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 40
Surnom : La mésange bleu
Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Re: [Le Parc] Promenade hivernale...   Mar 17 Oct - 22:34

Sarah qui s'apprétait à partir se sentit brusquement partir sur le côté. S'il n'y avait eu ce sol humide et glacé et ces chaussures innaproprié peut être, elle aurait sans doute sû retablir un semblant d'équilibre.

Sans doute oui...

Mais là, en cet instant... Pas du tout !
C'est donc sans grâce que ses fesses rencontrèrent brutalement la macadam.

Une grimace douloureuse passa sur son visage avant qu'elle ne jete un regard à la personne qui l'avait bousculé.

Visiblement jeune, il s'agissait d'un homme préocupé par autre chose sur le moment que sur ce qui se trouvait devant lui lors de sa ballade.

Il lui tendit une main pâle en bafouillant quelques excuses à peine audible. Puis il s'arrêta soudainement comme s'il avait remarqué quelque chose.

Sarah regarda ses mains, ses bras, vérifia que sa jupe n'était pas remonté de façon indécente et sourit avant de demander, tout en saisissant cette main secourable :

"J'ai quelque chose sur le nez ?"

Elle se hissa donc pour se remettre debout et remercia l'homme de l'avoir aider à se relever.

Massant un peu sa hanche douloureuse, elle considéra les dégats sur ses vêtements avant de reporter un bref regard sur Roger Caldès :

"Je pense monsieur..."
Elle sourit se disant qu'elle n'avait peut être pas le droit de présenter l'homme sans qu'il le désire, et repris :

"Je pense Monsieur que je vais vous laisser à présent..."

Elle rit avant de regarder celui qui l'avait fait chuter :

"Ne vous inquiétez pas, je vais bien."

Massant encore sa hanche elle se rendit compte que malgré tout, le choc avait été plus brutal que prévu. Pourtant il n'avait rien d'une armoire à glace ce jeune homme là. Comme quoi les apparences étaient trompeuse n'est ce pas ?

Elle voulu faire un pas en arrière et un petit cri de douleur lui échappa :

"Aïe !"

Se tournant, tentant de cacher qu'elle était sans doute assez douillette tout de même, elle finit par dire :

"Finalement je pense que je me suis fait mal..."

Regardant d'un côté et d'un autre de l'endroit où elle se trouvait, Sarah se demanda ce qu'elle allait faire à présent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johanna Miller
Membre du gang Caldes
avatar

Nombre de messages : 13
Age : 27
Surnom : Jo, the Bullet
Date d'inscription : 11/08/2006

MessageSujet: Re: [Le Parc] Promenade hivernale...   Mar 17 Oct - 22:48

Johanna avait entendu l'homme venir d'assez loin, et avait regardé avec désintérêt la chute de Sarah. Ses narines palpitèrent tandis que son regard scrutait l'homme. Il puait le flic à vingt pas. Sous son chandail, on pouvait apercevoir la trace de la crosse de son arme. Johanna n'avait pas l'intention de rester plus longtemps en leur compagnie. Elle se sentait très à l'écart, comme à son habitude, et vraiment trop différente de ces deux personnes, respirant la bonté et gentillesse.

Elle se leva donc du banc, lissant les pans de son manteau et abaissant légèrement son chapeau sur ses yeux. Observant une dernière fois l'homme et Sarah, elle eu une moue désabusée en voyant l'état de... transe dans lequel était le flic. Complètement hypnotisé par Sarah, il la dévorait des yeux sans retenue.


*Pitoyable*

Saluant Roger Caldes d'un simple signe de la main et adressant à peine un regard à Sarah et à l'inconnu, Johanna s'éloigna d'un pas peu rapide, sa jupe battant ses mollets, et le vent soufflant sur son visage.

Elle se retourna pour regarder une dernière fois les personnes qu'elle venait de quitter et laissa son regard jaune flotter sur Sarah, le sourcil gauche levé et les lèvres légèrement entrouvertes, l'avertissant silencieusement. De quoi? De révéler quoi que ce soit à propos du fils du patron, ou de la mystérieuse femme du parc à son ami le policier.

Reprenant sa marche tout aussi lentement qu'à l'origine, elle laissa ses pas la guider le long des rues de Kanst.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oona.ouvaton.org
Antoine Pastor
Membres des
Forces de l'Ordre

avatar

Nombre de messages : 11
Age : 117
Surnom : Kitten - Chérubin
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: [Le Parc] Promenade hivernale...   Mer 18 Oct - 17:21

"J'ai quelque chose sur le nez ?"

Au moment où la jeune femme, aidée par le policier, se releva, celui-ci remarqua, juste à sa gauche, et non sans amusement, l’un des fils Caldes et la tueuse à gage attitrée de la maison, en prime. Pour avoir vu de nombreuses photos d’eux dans les dossiers consacrés aux activités plus ou moins légales de la famille Caldes, il les reconnut sans peine. Une telle rencontre ne manquait pas d’un certain sel, d’autant plus qu’il ne cherchait pas à cacher son état de policier, avec une naïveté excessive et factice. Avec réjouissance, il lut dans les yeux de la mercenaire qu’elle le prenait pour un crétin fini. Cela faciliterait d'autant sa tache s'il devait s'occuper un jour d'une éventuelle "Affaire Caldes".


*Rien de plus amusant que de voir les gens se tromper sur votre compte, pensa-t-il ... Un de ces jours, tu ne l'emporteras pas au paradis, la Tueuse.*

Il en laissa pas non plus échapper le regard presque menaçant qu’elle avait lancé en s’en allant à la jeune femme en face de lui, dont il lui semblait qu’il comprenait le sens. Est-ce qu’elle croyait donc qu’il n’avait pas reconnu les deux personnes les plus fichées des Gangs de Kanst ? C’était plutôt elle qui faisait preuve d’une certaine puérilité en la circonstance. Quoi qu’il en soit, si ces deux pontes de la mafia de la ville le prenaient pour un nigaud, ce n’était pas pour lui déplaire ... il pourrait même en tirer parti, à terme. La police était assez pratique pour réduire la vanité, en fait, ajouta-t-il en pensée. Il était pourtant assez ... conscient de sa valeur.

Il s’aperçut au bout d’une minute de telles réflexions qu’il avait complètement oublié la femme qu’il avait fait tomber, qui le rassurait maintenant en riant.


"Ne vous inquiétez pas, je vais bien."

Inconsciemment, alors qu’il réfléchissait de façon plus professionnelle à la rencontre qu’il venait de vivre, son regard était devenu plus dur, et son sourire avait perdu de sa douceur pour devenir plus ironique, un peu âpre. Il s’empressa alors qu’il se retournait vers la jeune femme de reprendre un air plus amène, mais il ne pouvait nier que, par réflexe professionnel, toute trace de gène ait disparu en lui.


*C’est marrant comme ces histoires de polices peuvent ... anesthésier mes sentiments.*

Devant lui, la jeune femme se frottait douloureusement la hanche, et elle semblait avoir mal. La situation était en fait assez embarrassante. Antoine ne savait pas s’il valait mieux se retirer avec des excuses ou lui porter assistance ... Les deux solutions lui semblaient inconvenantes, voire même grossières. Il fit un pas en avant, comme pour l’aider, alors qu’elle poussait un gémissement de douleur, et dit d’une voix plus assurée, plus distincte, mais toujours aussi claire :


« Je peux faire quelque chose pour vous, mademoiselle ... ? »

Sa phrase s’achevait sur une intonation montante, afin de l’inviter sans trop d’insistance à lui donner son nom.


Dernière édition par le Mer 18 Oct - 19:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah Connelly
Chanteuse
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 40
Surnom : La mésange bleu
Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Re: [Le Parc] Promenade hivernale...   Mer 18 Oct - 18:14

Sarah chercha du regard ce qui causait la soudaine tension qui avait imprégné le lieu.

Elle se sentit gêné, comme si elle avait été à un endroit où elle n'aurait jamais dû être.

La femme du banc était partit, Roger Caldès semblait tout à sa reflexion et l'homme face à elle semblait avoir prit un petit coup de vieux en quelques secondes seulement.

Elle leva une main poliment devant elle en secouant la tête de façon négative :

"Connelly, Sarah Connelly, mais tout va bien, je pense que je vais juste m'assoir un peu."

Elle se dirigea donc vers le banc, clopin-clopin et s'y assit, les yeux braqués sur les deux hommes faces à elle.

Sarah se sentit soudain perdu. Il était évident que ces trois là se connaissaient d'une façon ou d'une autre, et son exil lui revint encore en pleine figure.

Elle sourit malgré tout, doucement avant repartir dans une contemplation évasive des lieux. Tout plutôt que de commetre une impaire.

Pourtant ce genre de silence pensant n'était pas ce que Sarah savait le mieu accepter.

Cherchant ce qu'elle pourrait bien dire, elle finit par poser une question, au hasard, juste pour ne plus garder cette tension gênante :

"Et vous Monsieur, vous êtes ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roger Caldes
Fils du chef
du gang Caldes

avatar

Nombre de messages : 18
Age : 30
Surnom : Claude
Date d'inscription : 02/09/2006

MessageSujet: Re: [Le Parc] Promenade hivernale...   Ven 20 Oct - 22:39

Roger n'avait pas vu l'homme arriver, tout occupé qu'il était à sa discussion avec la belle Sarah. Il assista à la scène en silence, d'un air apparement neutre. cependant, une lueur d'inquiétude passa à la vitesse d'un éclair dans ses yeux de glace quand la jeune femme tomba au sol. Il amorça un geste pour l'aider qu'il réprima aussitôt en voyant le jeune homme tendre la main pour s'en occuper.
Roger avait vu autre chose : un holster. L'homme portait une arme et cette observation plongea le fils aîné des Caldes dans un mutisme attentif.

Effectivement, l'homme "puait le flic". Et Jo du le constater puisqu'elle décida de partir. Sage décision. Mais Roger n'était pas aussi convaincu que ce jeune homme était de la police. Il avait déjà vu des assassins de la pire espèce qui "puait le flic". Et Roger ne jugeait jamais trop vite.

Cependant, il ne le connaissait pas et un homme qui, dans cette ville portait une arme et ne faisait pas partie du gang Caldes avait de grande chance d'être, un jour ou l'autre son ennemi. De plus, son éducation lui dictait de suivre l'exemple de Johanna et de partir.

Mais Roger en était déçu. La discussion avec la jeune Sarah, dont il venait d'apprendre qu'elle était chanteuse, s'était écourté plus tôt qu'il ne l'aurait voulu.


"Je vais laisser monsieur s'occuper de vous. lui dit-il. Ce fut un véritable plaisir de vous rencontrer et j'espère sincèrement vous revoir, Miss Connelly. Je vous souhaite de passer une bonne journée. Monsieur..." ajouta-t-il à l'adresse du jeune homme, en touchant son chapeau de feutre en guise de salut.

Roger s'éloigna en claudicant lentement, se promettant de se renseigner sur un éventuel concert de Miss Connelly. Il aurait été curieux de l'entendre chanter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoine Pastor
Membres des
Forces de l'Ordre

avatar

Nombre de messages : 11
Age : 117
Surnom : Kitten - Chérubin
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: [Le Parc] Promenade hivernale...   Dim 22 Oct - 18:03

Antoine s’accorda un instant de réflexion en entendant le nom « Sarah Connelly ». Indubitablement, celui-ci lui disait quelque chose, mais il n’arrivait pas à remettre de doigt dessus. Il se souvenait très nettement avoir déjà entendu ce nom-là quelque part, dans des circonstances particulières ... Décidément, ce n’était plus une mémoire, c’était un gruyère suisse ... Plus moyen de retrouver ce que ce nom lui rappelait ! Soudain, il se souvint avec une précision étonnante de la dernière fois qu’il avait entendu ce nom ... et rencontré la jeune femme. Sarah Connelly était chanteuse quand lui, jeune officier, était allé se faire massacrer durant l’offensive de la Champagne en 1915. Il se souvenait maintenant très bien de sa voix flûtée qui fascinait la troupe, le soir même où il avait déserté, cette même voix qui venait de lui parler. En effet, et remontant dans sa mémoire, il trouva l’image d’une femme qui semblait à peine plus jeune que la Sarah Connelly qui s’asseyait maintenant devant lui sur le banc. Elle avait étonnement peu changé, mais, quand Antoine y réfléchissait, il se rendait compte que lui non plus n’avait pas tellement évolué physiquement ... Seul son esprit était encore marqué par l’horreur des tranchées, dont les séquelles sur son corps avait peu à peu disparues. Par un phénomène étrange, à la seule évocation de ce passé, les cicatrices des coups de baïonnette qui l’avaient transpercé lui démangèrent. Une telle rencontre était vraiment bizarre. Il fut tiré de ses souvenirs par Sarah, qui, semblant troublée par le silence qui s’était instauré, avait pris la parole :

"Et vous Monsieur, vous êtes ?"

Sur un ton redevenu doux, un peu altéré par ce flot soudain de souvenirs, il répondit en souriant :

« - Antoine Pastor, inspecteur de police et maladroit impénitent. »


Si pour les mots anglais, son accent était parfait, en prononçant son nom, il eut un très net écho français méridional, ce qui donna une sonorité étrange à la phrase. Il avait aussi légèrement appuyé sur sa profession à l’intention de Roger Caldes, qui était maintenant en train de se lever dans le but manifeste de s’en aller, avec un certain tact d’ailleurs. Antoine fut reconnaissant ne le pas lui avoir apparemment tenu grief d’avoir interrompu sa conversation avec la jeune femme par sa maladresse excessive. Il répondit avec une courtoisie non feinte et un sourire sympathique à l’homme qui s’en allait. Il avait beau être un gangster, il n’en était pas moins sympathique, pensa-t-il. Il s’éloigna lentement, avec dignité, sembla-t-il au jeune inspecteur.

Antoine chercha maintenant à dire quelque chose pour poursuivre la conversation, mais il devait avouer n’avoir jamais été un grand bavard. En fait, il était plutôt introverti, et n’aspirait qu’à rester un peu plus avec la jeune femme, silence ou pas. Pourtant, ces interruptions semblaient embarrasser celle-ci ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah Connelly
Chanteuse
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 40
Surnom : La mésange bleu
Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Re: [Le Parc] Promenade hivernale...   Dim 22 Oct - 18:30

Sarah amorça le début d'un "ho" déçu quand Roger Caldès prit congé. Mais elle se reprit en comprenant fort bien que dès le départ, il ne lui avait rien promis, et surtout pas de lui tenir la conversation alors qu'il avait vraissemblablement à faire.

Elle sourit quand il la salua une dernière fois, soufflant un "moi aussi" discret et féminin.

Enfin elle reporta son attention sur l'autre homme qui se présentat à son tour et Sarah eu un sourire amusé en apprenant qu'il était officier de police de son état. Elle compris un peu mieux la réaction de toutes les personnes présentes.

"Ho tiens !"

Dit elle soudainement comme si elle se rendait compte de quelque chose :

"Vous avez fait naître de bons souvenirs en moi tout à coup !"

Si elle avait sû que les souvenirs "bons" n'étaient pas partagé, elle n'aurait peut être rien dit. Mais ce franc accent Français qu'elle avait perçu, ajouté à ce prénom indubitablement Français, lui avaient rapelé les 10 ans et un peu plus qu'elle avait passé en Europe. Sarah avait toujours eu ce tempérament optimiste et utopiste et malgré la guerre qui avait ravagée l'Europe et les horreurs qu'elle avait cotoyé de loin, le sens du contact des gens qui avait justement tellement souffert l'avait profondément marqué. Et c'est dans ces bons traits que Sarah préférait voir la France.

"Vous êtes français ?"

Elle sourit largement, heureuse d'avoir troqué une conersation pour une autre. Elle se sentait si seule dans cette ville que cela lui faisait du bien de discuter un peu.

Mais gênée, elle demanda quand même :

"Bien sur, je ne voudrais pas vous retenir, vous alliez sans doute quelque part...?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoine Pastor
Membres des
Forces de l'Ordre

avatar

Nombre de messages : 11
Age : 117
Surnom : Kitten - Chérubin
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: [Le Parc] Promenade hivernale...   Lun 23 Oct - 20:37

"Vous êtes français ?"

Antoine s’attendait à une question dans ce genre-là. Cet accent n’était pas très abondant à Kanst, et, mis à part dans la bouche de son supérieur hiérarchique, le commissaire Yves Lefranc, il n‘avait guère entendu parler français depuis un certain temps. Il ne fut donc pas étonné outre mesure d’une telle remarque, et répondit avec une légère hésitation :

«- Oui ... et non ... enfin pas vraiment ... En, fait, je suis corse, ce n’est pas exactement la même chose ! » Précisa-t-il en riant.

L’allusion de Sarah à ses souvenirs corroborait la première impression du jeune inspecteur : il s’agissait bien de la chanteuse qui avait donné un récital non loin du front la nuit où, blessé et renvoyé vers l’arrière, il avait déserté. Antoine sourit intérieurement ; il venait de retrouver, à travers la jeune femme un petit bout d’Europe qui lui évoquait pas mal de bons et de moins bons souvenirs. Il était encore plus décidé à continuer cette conversation, qui jetait un peu de fraîcheur dans le quotidien pas toujours rose du policier.


"Bien sûr, je ne voudrais pas vous retenir, vous alliez sans doute quelque part ... ?"


Il répondit rapidement :


« - Non, vous ne me retenez pas du tout ... J’ai pris ma matinée, et, de toute façon, je n’allais au commissariat que pour remplir deux-trois papiers administratifs sur une remise en liberté conditionnelle ... Rien de bien grisant ! »

Il aurait bien voulu lui poser la question, à propos de ce récital en France, mais il ne savait pas vraiment comment tourner la chose. Il n’était pas très adroit, en dehors du cadre professionnel pour discuter avec les gens, et de toute façon s’intéressait assez rarement à décrire son histoire. Il ne la trouvait somme toute pas très glorieuse, et préférerait largement se cantonner à son existence actuelle, en faisant abstraction d’un passé au mieux banal, et au pire assez pleutre. Néanmoins, la jeune femme semblait plutôt heureuse de pouvoir aborder ce sujet.


Dernière édition par le Mar 24 Oct - 16:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah Connelly
Chanteuse
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 40
Surnom : La mésange bleu
Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Re: [Le Parc] Promenade hivernale...   Lun 23 Oct - 20:55

Sarah le laissa parler, attentive. Quand il eu finit, elle sourit, la douleur à son côté déjà complètement oubliée.

"Je ne suis jamais allée en Corse."

Un petit rien pétilla dans son regard. Parler d'endroit qu'elle en connaissait pas la remplissait toujours d'envie. L'inconnu était quelque chose qui ne faisait pas vraiment peur à la petite mésange bleue qu'elle était.
Elle dévisagea quelques seconde Antoine, plissant légèrement les yeux de façon exagérer, exprès, dans le but de n'avoir pas l'air de se mêler de ce qui ne la regardait pas et elle dit finalement :

"Non vraiment, je n'arrive pas à imaginer que se soit votre métier d'inspecteur de police qui vous ai amené à Kanst !"

Elle repoussa une mèche caramelle de devant ses yeux avant de poursuivre, confidante :

"Vous n'êtes pas obligé de me donner la raison, rassurez vous !"

Lissant un peu sa robe par le pan de son manteau légèrement entreouvert, elle porta son regard sur le parc, comme elle l'avait déjà beaucoup fait précédament.

Dans un souffle, les yeux toujours dans le vague elle demanda :

"Et comment trouvez vous Kanst ? La guerre à stigmatisé cette ville aussi. Ho il ne s'agit pas de bombe ou de morts... Plutôt d'un état d'esprit."

Il y eu un silence et elle poursuivit, plantant son regard dans celui d'Antoine :

"Il y a beaucoup d'immigré, de réfugiés... De volontaire...Qui sont revenu ou entrer dans ce pays."

Elle frissona malgré elle, ne sachant si s'était de froid ou bien d'autre chose.

Reprenant un petit sourire en coin elle posa sa main sur son bras et lui dit :

"Mais heureusement tout cela est finit."

Puis, philosophe -et l'avenir le prouvera, utopiste- elle ajouta :

"Heureusement aussi que les hommes savent apprendre de leurs erreures !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoine Pastor
Membres des
Forces de l'Ordre

avatar

Nombre de messages : 11
Age : 117
Surnom : Kitten - Chérubin
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: [Le Parc] Promenade hivernale...   Ven 10 Nov - 18:39

[Il va falloir que nous terminions le topic avant la fin de la semaine prochaine, pour le changement de saison ... Désolé d'avoir mis si longtemps à répondre Smile ]

Lorsque la jeune femme s’exclama qu’elle n’était jamais allée en Corse, l’inspecteur ne put retenir un sourire. Le contraire l’aurait étonné ... Il la laissa de nouveau parler de sa voix un peu précipitée, assez musicale, où les phrases s’enchaînaient, parfois presque sans lien, mais pourtant de façon plutôt agréable à entendre.

Maintenant, elle s’étonnait de le savoir inspecteur de police. Mais lui-même était-il capable de savoir pourquoi, de jeune corse agressif et anarchiste qu’il était, il était devenu un membre des forces de l’ordre ? Comment se l’expliquer ? Et pourtant, il n’avait pas, en arrivant, hésité un seul instant.

Sautant du Coq à l’âne, elle se mit à parler de Kanst ... et de la guerre. Il n’était peut-être pas, n’ayant passé que quelques mois au front, le plus qualifié pour en parler, mais l’expérience des tranchées l’avait beaucoup marqué, comme la plupart d’ailleurs des soldats et même de tous les gens entrés en contact avec l’horreur de cette guerre. D’ailleurs, tel qu’il avait pu la voir, c’était plutôt une boucherie qu’un vrai conflit.

Pour reprendre cinq kilomètres, mille hommes étaient tués dans des conditions atroces. Les cicatrices de baïonnettes le démangeaient de plus belle, alors que son esprit revenait machinalement sur les images de la Grande Guerre. La Der des Ders, disaient-ils.


« Vous savez, répondit-il, un peu amer, là-bas, en Europe, ils ne sont pas tellement calmés. J’aimerais croire que cette guerre nous a tous servi de leçon, mais quand on voit tous ces gens qui recommencent à vous parler de patrie en danger, d’honneur militaire, d’ennemi héréditaire ... On est en droit d’avoir quand même un peu peur ... Enfin, je me trompe sûrement, je dois être un peu trop pessimiste ... »

Il agrémenta ses dernières paroles d’un joli sourire, peut-être un peu sombre. On voyait bien à son attitude qu’il luttait contre l’évidence pour lui que les gens referaient les même erreurs, encore et encore, jusqu’à la fin de l’humanité par leur faute. Il était gentil avec les autres par habitude, ou peut-être pour ne pas leur ressembler, mais au fond, il n’avait de respect que pour peu d’entre eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah Connelly
Chanteuse
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 40
Surnom : La mésange bleu
Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Re: [Le Parc] Promenade hivernale...   Ven 10 Nov - 22:29

[Efffectivement, sinon nous allons vivre un boulversement climatique pour le moins étonnant :p]

Sarah le laissa parlé jusqu'au bout et fit une petite mine boudeuse :

"Vous êtes dur Monsieur Pastor."

Elle avait agrémenté cette simple constatation d'un petit sourire, répondant à ceux, un rien triste, de son interlocuteur.

Soupirant, ne sachant pas quoi ajouter sur un tel sujet, elle se laissa aller à une contemplation muette du décors et de son compagnon de fortune qui avait, tel un acteur en vogue du moment, passer tantôt le masque du sourire, tantôt celui de la colère et d'autre encore.

Finalement Sarah se leva, fit quelques pas droit devant elle et se retourna, triomphante :

"On dirait bien que de nouveau ce corps est capable de se mouvoir comme il faut !"

En disant ça, elle eu une pointe de déception. Il était peut être donc l'heure de laisser Antoine Pastor, policier de son état, vaquer à ses occupations.

"Décidément, je rencontre beaucoup de gens passionnants et je les quitte tous bien vite."

Elle sourit de nouveau, se disant que sans doute, elle recroiserait tôt ou tard toute ces personnes, et qu'elle n'était là que depuis la veille, elle n'avait pas finit de rencontrer du monde...


[Il était temps pour chacun de vaquer à ses occupations, il finirent donc par se séparer en espèrant comme dans toute bonne rencontre avoir la chance de se revoir et continuer une autre discution...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Le Parc] Promenade hivernale...   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Le Parc] Promenade hivernale...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Promenade hivernale
» Kyo FCS promenade hivernale (bas p4)
» Le parc Parissot
» Parc animalier de Saint Hubert en hiver
» Parc naturel des vallées de la Burdinale et Mehaigne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1920 :: La clôture de séances :: Un temps révolu :: Fin de saison :: L'hiver 1920-
Sauter vers: