AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 De retour aprés l'hiver

Aller en bas 
AuteurMessage
Tak Fennrius
Jeune homme
avatar

Nombre de messages : 42
Surnom : Soshu Kitae
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: De retour aprés l'hiver   Dim 3 Déc - 16:21

Ce matin là, le soleil commenceait déjà à briller, réveillant la ville endormie et la sortant de son froid manteau nocturne.
Les quelques arbres qui parcemaient la grande place exposaient leurs belles feuilles vertes et tendres, laissant la roser s'évaporer doucement sous la douce chaleur du claire soleil printanier.L'herbe humide et fragile laissait apparaître quelques fleurs encore timides.

Quel merveilleur spéctacle que ce réveille en douceur de cette ville meurtrie par la main de l'homme.
Kanst semblait si pure dans ce silence apésant. Pas une voiture, par une personne, pas un pas ne raisonnait dans les ruelles grises de la ville. Seuls quelques oiseaux chantaient gaiment le printemps à la douce brise réconfortante.

Mais au milieu de cette parfaite armonie se dressa une ombre. A peine famillière à la ville....

S'était le retour du mystèrieux Fennrius Tak.

La longue silouhette à la démarche particulière, s'élanceait avec grâce et alégresse, tel un danceur étoile. De sa démarche tranquille se balanceait le feston de son manteau et sa câne qui claquée sur le sol à rytme décalé avec le bruit sec des chessures de cuir noir sur le pavés.
Le jeune homme portait son éternelle veste noire et son haut de forme noir acompagné d'une cigarette tenu par de beaux gants de velour blanc.
Derrière les petits verres ronds des binocles du gentleman se cachaient de magnifiques yeux sombres fixant droit devant eux la ville pourtant si sombre....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://collegium-return.actifforum.com/
Maru Saito
Chanteuse
avatar

Nombre de messages : 171
Surnom : Matou
Date d'inscription : 16/04/2006

MessageSujet: Re: De retour aprés l'hiver   Ven 8 Déc - 20:43

De l'autre côté de la place et marchant en sens inverse, Maru Saito chantonnait doucement un petit air joyeux.

Il y avait très peu de monde sur la Grande Place à cette heure-ci. Cela changeait et c'était assez agréable. Mais qu'est-ce qui ne l'était pas pour Matou? Elle aimait être seule avec Veinard, enfermée chez elle, elle aimait la foule, elle aimait les endroits déserts, les cabarets, les cafés, les théâtres, les cinémas...
Mais la jeune chanteuse aimait vant tout le changement. Elle n'était pas matinale et il était rare qu'elle sorte si tôt. Mais elle avait été réveillée par un mauvais rêve et elle avait décidé de se promener dans les rues quasiment désertes de Kanst, pour se changer les idées.

La jeune femme était serrée dans un imperméable blanc avec une rose rouge à la boutonnière, qu'elle avait volé rapidement dans un bouquet de l'un de ses admirateurs. Une robe courte à carreaux noirs et blancs dépassait de l'imperméable. Matou avait posé sur ses cheveux relevés un chapeau d'homme en feutre noir.

Matou arrêta sa marche joyeuse lorsqu'elle apperçut l'élégant jeune homme de l'autre côté de la place. Elle le regarda en plissant les yeux.

Ah! Mais bien sûr! C'était cet homme qu'elle avait apperçu une fois à un concert dans le café St James et qui lui faisait tellement penser au Japon.
Matou continua de l'observer tout en réfléchissant aux raisons qui pouvaient bien la pousser à penser à son pays natal quand elle voyait cet homme-là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jade-empire.forumactif.com
Autumn Redwine
Agent d'assurance
avatar

Nombre de messages : 36
Age : 116
Surnom : Leaf
Date d'inscription : 16/09/2006

MessageSujet: Re: De retour aprés l'hiver   Dim 10 Déc - 18:22

Après un hiver maussade, le pas lourd d’Autumn retentissait de nouveau dans les rues interminables de Kanst. Infidèle à ses habitudes, le jeune homme s’était débarrassé de son lourd manteau, auquel était cousu une chaîne, pour une habit plus seyant, un simple imperméable qui lui suffisait bien dans l’air doux de ce début de printemps.
Néanmoins, fidèles à leur poste, les deux colt 1911 qui assuraient à la fois sa survie et souvent se subsistance lorsque les affaires se transformaient purement et simplement en assassinats commandités pendaient dans des holsters de part et d’autre de ses larges épaules, invisibles à un œil non exercé.
Il s’en allait tête nue, un peu sauvage, plus renfrogné que d’habitude, mais moins violent que durant ce long hiver. Il tira de sa poche, afin d’égayer un peu cette matinée superbe où la ville s’épanouissait dans l’air clair, un fume-cigare et un paquet de cigarettes.

Quelques secondes plus tard, il était assis sur un banc, nonchalant et assez hautain, en train de regarder les volutes de fumée s’étendre paresseusement vers les quelques nuages qui parsemaient ce ciel d’avril. Les planches clouées ployaient légèrement sous son poids, et un long craquement du banc accompagna ses bâillements félins.
Le colosse était resté souple et agile, et de loin, s’il n’avait été si grand on l’aurait pris pour un adolescent, un quelconque étudiant se délassant dans la brise matinale. Il leva les yeux au moment où il entendit un pas qu’il semblait connaître. Ce pas d’ailleurs lui en évoqua un autre, celui du placide Dan Aquil.
Il faudrait bien qu’il se décide à le rappeler un jour, celui-là, l’affaire qu’il lui proposait était plutôt intéressante.

C’est sans surprise qu’en levant les yeux il aperçut Tak Fennrius, le lutteur qu’il avait revu peu avant au Saint James, dans lequel d’ailleurs il se souvient avec gène avoir eu une attitude un peu inconvenante.
Au moment où il allait le saluer, un nouveau pas retentit, et par un regard en coin Autumn entrevit une femme dans un imperméable blanc sur lequel se détachait une touche de rouge, probablement une fleur.

A la très légère accélération du pas de la femme, il comprit qu’elle avait l’intention de saluer Tak, qui marchait en sens inverse de l’autre côté de la place. Il aurait été malpoli de saluer avant elle l’ancien lutteur, il décida donc d’attendre. Durant les quelques secondes que dura cet atermoiement, il entendit dans le silence de la ville matinale un murmure, ou plus exactement une chanson à peine prononcée, qui lui fit penser à la chanteuse du Saint James. Décidément, de telles coïncidences n’arrivaient pas souvent !
A Londres, la ville était si grande et ses habitants si nombreux que rencontrer une connaissance relevait du miracle. Mais à Kanst, c’était plus courant, d’autant plus qu’il fréquentait plus souvent les lieux publics que lorsqu’il était en Europe.

Enfin, il se décida au moment où il était presque à sa hauteur à aborder Tak.


« - Bonjour, M. Fennrius, commença-t-il poliment.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maru Saito
Chanteuse
avatar

Nombre de messages : 171
Surnom : Matou
Date d'inscription : 16/04/2006

MessageSujet: Re: De retour aprés l'hiver   Dim 10 Déc - 18:43

[HJ : Edit : Ah oki, j'avais pas bien compris, merci.^^']

Maru regarda l’homme assis sur le banc saluer l’autre. Tiens, lui aussi était là, au St James, le même jour. Intriguée, la jeune femme s’approcha très discrètement, en essayant d’avoir l’air de quelqu’un qui flâne, pour écouter la conversation.

*Ca ne se fait pas…* se dit-elle.

Mais elle le fit quand même, la curiosité étant plus forte.
De temps à autre elle jetait des coups d’oeils discrets aux deux hommes, tout en faisant semblant de s’intéresser à un parterre de fleurs.

Non, elle n’arrivait toujours pas à savoir pourquoi « M. Fenrius » lui faisait penser au Japon. Il fallait dire que pour elle, cette époque était loin et son mauvais séjour à New York lui avait fait oublié pas mal de chose sur le Japon et ce qui lui était arrivé là-bas.
Mais elle avait du le rencontrer, ce n’était pas possible autrement…


Dernière édition par le Dim 10 Déc - 19:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jade-empire.forumactif.com
Tak Fennrius
Jeune homme
avatar

Nombre de messages : 42
Surnom : Soshu Kitae
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: De retour aprés l'hiver   Dim 10 Déc - 20:50

(Navré pour l'attente chers RPGistes^^, me voilà^^)

Tak reconnu au loin marchant un sens inverse la démarche délicate et souple de la féline asiatique Matou, la chanteuse au bar. Sa démarche de chat ne pouvait laisser aucun doute subsister sur l'identité de la jeune femme qui se dirigeait vers lui.
Elégante et simple à la fois elle porter un accoutrement assez choquant tout de même pour la haute société, se permettant une jupe courte à carreaux noir et blanc surmontée d'un imperméable blanc cintré doté de la fantaisie d'une rose rouge contrastant avec le blanc de la veste. Et la cerise sur le gâteau un haut de forme d'homme, semblable à celui que portait le jeune homme.

Cela le fit sourire alors que le filet de fumé s’échapper de sa fine bouche.

Autre chose vint retenir son regard fut une grande silhouette assit à un banc. Rare étaient les personnes de cette carrure. Lui n'en connaissait que trois. Un Napolitain mafieux grand acteur des luttes clandestines. Le second était un Norvégiens lutteur lui aussi. D'ailleurs Tak s'était fait déboîter la mâchoire par cette brute, à la suite de cela le Norvégien se retrouva borgne.
Le dernier était plus un homme qu'il avait vu et dont le souvenir de son impolitesse l'avait de sur croix marqué. Il s'avéra en se rapprochant que s'était le troisième personnage qui se trouvait en face de lui.


« - Bonjour, M. Fennrius, commença poliment l'inconnu.»

Le regard sévère du lutteur se posa sur le colosse. Tak décela immédiatement deux révolvers sous les aisselles de l'homme.
De sa voix naturellement imposante le jeune homme lui répondit sur le même ton courtois, mais plus dur:


"Bonjour à vous...auriez vous l'amabilité de vous présenter puisque il semblerait que vous me connaissiez déjà..."

D'autre part Tak remarqua la parade de la jeune chanteuse écoutant la conversation. Ceci le fit sourire intérieurement. Les femmes étaient bien toutes les même. Le souvenir du Japon remontait à son esprit....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://collegium-return.actifforum.com/
Maru Saito
Chanteuse
avatar

Nombre de messages : 171
Surnom : Matou
Date d'inscription : 16/04/2006

MessageSujet: Re: De retour aprés l'hiver   Dim 17 Déc - 16:23

[HJ : Et si on accélérait un peu les choses...? Razz ]

Ignorant que son petit manège avait déjà été repéré, Matou continua d’observer « discrètement » les deux hommes. Mais comme elle n’entendait pas bien, elle décida de s’approcher encore un peu.
La tête levée vers une colonne Morris pour regarder une affiche de concert, l’air de rien, elle fit quelques pas en avant. Seulement, toute concentrée qu’elle était à faire semblant de ne rien faire, elle ne vit pas le danger. Elle ne vit la dalle qui, fourbement, dépassait un peu, mal placée par un maçon fantaisiste. La chaussure droite de Matou percuta l’objet insidieux et la jeune femme perdit l’équilibre.
Elle tenta de reprendre l’équilibre en faisant de grandes enjambées, très moyennement élégantes, mais en vain. Elle finit par s’écraser le nez contre le dos de « M. Fenrius » et dut s’accrocher à son cou pour ne pas tomber.

Quelques secondes passèrent, le temps que Maru retrouve ses appuis sur la terre ferme et qu’elle se sente rassurée par la solide ancre qu’était son sauveur passif. Puis, se rendant compte qu’elle était sans doute en train d’étrangler sauvagement ce « sauveur passif », elle s’écarta promptement de lui et se mit à se courber en avant, troublée, confuse, tout en s’excusant.


« Excusez-moi ! Vraiment ! Je suis désolée ! Vraiment désolée ! »

A présent, Matou en voulait à sa maudite curiosité. Après tout, c’était bien fait pour elle. Elle n’avait qu’à se mêler de ce qui la regardait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jade-empire.forumactif.com
Autumn Redwine
Agent d'assurance
avatar

Nombre de messages : 36
Age : 116
Surnom : Leaf
Date d'inscription : 16/09/2006

MessageSujet: Re: De retour aprés l'hiver   Dim 17 Déc - 17:59

[Moi je vais partir, en ce moment je suis en pleine période d'exams et je n'a plus guère le temps de jouer. Surprised ]

Avec un grand sourire, à peine teinté d’ironie envers la jeune chanteuse qui contemplait d’un air dégagé une colonne Morris, [les colonnes Morris ne portent ce nom-là qu’à Paris, je crois ^.^], le jeune agent d’assurance répondit :

« - Mon nom est Autumn Redwine ... Nous nous sommes déjà rencontrés lors d’un concert au café Saint-James, et il me semble d’ailleurs vous avoir déjà entrevu il y a quelques années, dans un bar de Londres. Vous êtes bien celui qu’on surnomme Soshu Kitae, n’est-ce pas ? »

Autumn était volontairement plutôt allusif. Il ne tenait pas particulièrement à crier sur tous les toits son appartenance à la pègre londonienne qui lui avait déjà valu un départ forcé de sa patrie natale.
Tant qu’à faire, autant ne pas mettre tous les flics de ville au courant de ses antécédents criminels, d’autant plus que l’activité qu’il pratiquait actuellement n’avait rien de légal, loin de là. Et s’il collaborait avec Dan Aquil, cela risquait de le devenir de moins en moins ... Non, décidément, il n’avait pas à être plus explicite, surtout en présence de la chanteuse qui écoutait.
Et puis Tak Fennrius n’avait pas non plus une réputation d’enfant de cœur, certains ragots faisaient même de lui un démon ... Il ne devait pas tenir non plus à ce qu’on étale son passé, même dans une rue plus ou moins déserte.
Un nouveau regard en coin vers Maru Saito le fit sourire. Où qu’elle aille, cette femme ne passait donc jamais inaperçue.

Le sort allait lui donner raison. En effet, au moment précis où il pensait cela, elle trébucha sur une aspérité du trottoir et se retrouva, perdant l’équilibre, droit dans les bras de l’ancien lutteur.


« Excusez-moi ! Vraiment ! Je suis désolée ! Vraiment désolée ! »

Autumn décida qu’une fois que Fennrius aurait répondu à sa question, le moment serait peut-être opportun de s’éclipser ... Il y a des signes du destin qui ne trompent pas. [Smile]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tak Fennrius
Jeune homme
avatar

Nombre de messages : 42
Surnom : Soshu Kitae
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: De retour aprés l'hiver   Mer 20 Déc - 13:01

Tak ne voyait pas la demoiselle qui était dans son dos. Cela n'empécher pas pour autant à ce qu'il devine sa position. Cette femme n'était décidément pas trés discrète. Pi encore que celles qu'il avait rencontré jusqu'alors.

« - Mon nom est Autumn Redwine ... Nous nous sommes déjà rencontrés lors d’un concert au café Saint-James, et il me semble d’ailleurs vous avoir déjà entrevu il y a quelques années, dans un bar de Londres. Vous êtes bien celui qu’on surnomme Soshu Kitae, n’est-ce pas ? »

Lui répondit avec un petit sourire qui semblait destiné à la situation comique se déroulant derrière le dos du lutteur.

Le regard du jeune homme s'assombrit un instant.
Aussi ici il était donc connu. Où pourrait-il donc se cacher...


"Vous avez la réponse M. Redwine...Tout comme pour notre rencontre au Saint James..."

Il n'eu pas le temps de finir sa phrase, concentré sur les diverces questions qui fusaient dans sa tête: de quelle organisation cet homme faisait partie? Etait-il en solo? Quels étaient ses motivations?..., il ne vit rien arriver.
Tak sentit quelque chose percuter son dos et s'accrocher à son coup. Le poid plume ne le fit nullement chanceler, mais ce fut les ongles bien limé de la chanteuse indiscrète s'enfonssant dans la peau de son coup qui l'eu géné.

Quelques instants passère ainsi comme si le temps avait ralentit. Le lutteur se contint pour ne pas réagir comme à l'accoutumé. Alors que la jeune femme s'ecarta en un bond, suivant son agression involontaire d'escuses maladroites. Le jeune homme tourna non chalamant son buste dévoilant son regard de braise caché en partie derrière ses binocles.

Il avait les marques des ongles dans sa chaire, mais semblait ne pas y préter grande attention.


« Excusez-moi ! Vraiment ! Je suis désolée ! Vraiment désolée ! »

Fit la jeune Japonaise en se courbant, n'ayant pas ainsi vu le regard du jeune homme.

"Ce n'ai rien mademoiselle"

Rétorqua Tak avec le plus de douceur qu'il eu put donner, tandisque sa main était crispée sur sa câne.
Il se sentait en situation délicate n'aimant pas à se dévoiler, vu les risques qu'il encourait pas seulement de la part de la police...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://collegium-return.actifforum.com/
Maru Saito
Chanteuse
avatar

Nombre de messages : 171
Surnom : Matou
Date d'inscription : 16/04/2006

MessageSujet: Re: De retour aprés l'hiver   Jeu 28 Déc - 0:27

Avec cet épisode un peu mouvementé, Matou avait complètement oublié qu'elle était en train d'espionner les deux hommes et elle était beaucoup plus préoccupée par les conséquences de sa maladresse.

Elle leva les yeux vers M. Fenrius et dit d’un air inquiet :


« Vous êtes certains ? Laissez-moi voir ça. »

Maru s’approcha vivement de lui et d’une main assurée, elle lui souleva le menton pour examiner son cou d’un œil critique. En voyant les marques profondes qu’avaient laissées ses ongles acérés dans la gorge du jeune homme, Matou frissonna.

« Vous ne voulez pas que je vous soigne ça ? »

Matou remit le visage de M. Fenrius dans sa position normale et fut frappée par le visage du jeune homme. Elle plissa les yeux et se concentra pour essayer de se rappeler où elle l’avait déjà vu. Puis elle pencha la tête de côté d’un air interrogateur.

« On ne s’est pas déjà vu quelque part ? »

Sans se gêner plus que cela, Matou retira un moment les verres du jeune homme et à ce moment son visage s’illumina. La jeune chanteuse pointa son index sur le visage du jeune en s’exclamant avec un sourire radieux.

« Ah ! Mais si, c’est vous que j’avais ramassé dans la rue en sale état ! »

Matou faillit ajouter une question parfaitement idiote mais elle réussit à s’en abstenir en se rappelant que cela faisait des années que cet incident s’était passé…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jade-empire.forumactif.com
Tak Fennrius
Jeune homme
avatar

Nombre de messages : 42
Surnom : Soshu Kitae
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: De retour aprés l'hiver   Mar 2 Jan - 11:45

Tak fixait la jeune femme comme s'il s'en méfiait. Il en avait tant d'expérience qu'il préférait rester sur ses gardes, sur tout avec cette ancienne Gaïcha.
La jeune chanteuse leva ses yeux bridés vers lui. Elle s'emblait inquiète elle aussi, mais pas pour les même raisons:


« Vous êtes certains ? Laissez-moi voir ça. »

La mâchoire du lutteur se serra, toujours silencieux, alors que Matou s’approchait vivement de lui. L'homme se contenait pour ne pas la rejeter, mais il fallait se tenir comme le disait souvent l'homme qui l'avait ramassé dans la rue quand il était petit.
D’une main assurée, elle lui souleva le menton pour examiner son cou d’un œil critique. Le contacte avec la tiédeur de la peau ne plaisait pas vraiment au jeune homme. En effet malgré sa carrure, Tak craignait presque les femmes, développant chez lui un machisme très particulier, de l'ordre rejet.
La jeune chanteuse frissonna. Certainement ses propres marques sur le cou de Tak.


« Vous ne voulez pas que je vous soigne ça ? »

Cette phrase lui rappela un épisode particulier de sa vie. Cette fameuse nuit où il gisait presque mort sur le sol froid et mouiller de la ville asiatique...
Melle. Maru Saito...Il garda le silence.
Elle remit le visage de M. Fenrius dans sa position normale et sembla se tétaniser. Elle plissa ses yeux les transformant en deux fente ce qui lui allait plutôt bien. Elle semblait réfléchir. Se souvenait-elle? Cela ne le remplirait pas vraiment de joie.
Puis elle pencha la tête de côté d’un air interrogateur
.

« On ne s’est pas déjà vu quelque part ? »

Tak resta silencieux, le regard dur. Sans se gêner plus que cela, la jeune femme, d'un geste tranquille, retira un moment les verres du jeune homme, qui se contint pour ne pas saisir le poigner fragile de la jeune femme et le lui briser. Même si il lui devait la vie, ce genre de chose il ne le supportait pas. L'honneur pour lui était la chose la plus importante.
A ce moment le visage de l'asiatique s’illumina. La jeune chanteuse pointa son index sur le visage du jeune en s’exclamant avec un sourire radieux.


« Ah ! Mais si, c’est vous que j’avais ramassé dans la rue en sale état ! »

« Oui en effet... »

Rétorqua enfin Tak.
Son regard était sévère, mais il cachait quelque chose d'indicible.
L'homme n'était pas très bavard, surtout en compagnie d'une homme portant deux revolvers sur lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://collegium-return.actifforum.com/
Maru Saito
Chanteuse
avatar

Nombre de messages : 171
Surnom : Matou
Date d'inscription : 16/04/2006

MessageSujet: Re: De retour aprés l'hiver   Mar 2 Jan - 14:24

Maru Saito finit par sentir un peu la nervosité de M. Fenrius. Elle pensa alors que, sans doute, il n’aimait pas vraiment qu’on lui rappelle un souvenir qui n’avait certes rien d’agréable. Cependant, elle lui trouvait un air drôlement renfrogné et sévère, ce qui la surprenait. Elle le regarda d’un air étonné en penchant légèrement la tête de côté.

Puis, ne préférant pas s’attarder sur leur rencontre précédente, Maru remit doucement les lunettes de l’homme sur son nez et lui refit un beau sourire.


« Et bien on dirait que vous allez encore avoir besoin de mes services. Venez, je vais vous soigner chez moi. »

Sur ces mots, la jeune chanteuse prit la main de M. Fenrius et tira sur son bras… Pour se rendre compte qu’elle était incapable de le faire bouger d’un millimètre.
Elle eut un petit rire un peu gêné en pensant que c’était elle qui avait « agressé » un si solide gaillard, cette fois-ci.


« Je vous ferais du thé et je vous offrirais quelques gâteaux. » ajouta-t-elle comme pour le convaincre, même si l’idée semblait plus lui plaire à elle qu’à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jade-empire.forumactif.com
Autumn Redwine
Agent d'assurance
avatar

Nombre de messages : 36
Age : 116
Surnom : Leaf
Date d'inscription : 16/09/2006

MessageSujet: Re: De retour aprés l'hiver   Mer 3 Jan - 14:15

Autumn Redwine s’en alla discrètement, de son pas lourd et assuré, sans dire un seul mot. Tout cet étalage de bons sentiments poisseux déclenchait chez lui une sorte de réaction de dégoût presque physique, une nausée ; oui, c’était le mot juste, ça le rendait malade, ça lui donnait une nausée de tous les diables ...
Quand même, pensait-il, ça a de quoi étonner ! Moi qui tue régulièrement des hommes de sang-froid, quelques bonnes pensées de la part de gens que je ne connais ni d’Ève, ni d’Adam, me rendre malade ? En même temps, comment pouvait-on avoir si peu de dignité ... Jamais, jamais il n’aurait invité si promptement en pleine rue une personne rencontrée dix ans auparavant, comme ça, à prendre un thé et à se faire « soigner », quelle ironie, une blessure de vernis à ongle.

Décidément, il ne comprendrait jamais cette humanité-là. Et elle le tirait par la main à grand renfort d’amabilités. Ce ne pouvait pas être la même personne que celle qui chantait au Saint-James, ou alors quelle transformation !
Autumn avait toujours un peu de mal à saisir exactement pourquoi les gens s’avilissaient à « ressentir », comme ils disaient, de la reconnaissance, de l’affection ou de l’empathie. La faute à son immaturité, probablement ... Il était tellement jeune pour vivre dans un milieu aussi vicié que le sien ! Au moment où ses réflexions atteignirent ce stade désagréable, il s’aperçut qu’il était en train de marcher à grands pas vers ... rien du tout. C’est vrai, ça, se dit-il, vers où vais-je, déjà ?

On était dimanche. Pas de boulot ce matin-là, évidemment rien ne serait ouvert un dimanche matin, pas un bar, pas un troquet, par un théâtre ... Foutue ville. Et foutu jour du Seigneur, qu’avait-il besoin de se faire adorer le dimanche par des boisseaux de punaises de sacristie, celui-là ?
Il ferait mieux de surveiller ses ouailles dans une ville comme Kanst, qui dans certains recoins cachés faisait plus figure d’antichambre de l’enfer que de paradis sur terre. Remarquez, lui, Dieu, il était pas exigent ... deux-trois gens qui le prient, un peu moins de tueries dans les bas-fonds, et ses prêtres crient à la « rémission des péchés. » Mes péchés à moi sont bien trop lourd pour ton eau bénite, poursuivit-il intérieurement, et ne compte pas sur moi pour tes petits leitmotivs de charité et d’amour.

Et sans s’en rendre compte, il se retrouva devant les grilles du parc.


La suite dans « Le Parc » Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tak Fennrius
Jeune homme
avatar

Nombre de messages : 42
Surnom : Soshu Kitae
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: De retour aprés l'hiver   Jeu 4 Jan - 11:46

Tak se sentait en situation de plus en plus délicate sous le regard du gorille armé.
Il n'aimait pas se retrouver face à tant de différences, se débrouillant toujours pour s'attirer ou les foudres ou les délicatesse des deux à la fois. Ce qui donnait généralement une cituation explosive.
D'ailleurs, à plusieurs reprises, cela lui avait vallu de jolies problèmes baignés dans du sang...

La chanteuse ne semblait pas indifférente à ses pensées. Le jeune homme paraissait fort sûr de lui, Don Juan. Mais les femmes était à ses yeux plutôt des ennemies que de douce compagnie, vu le nombre qui avait tenté de l'assaciner dans son lit. Il en avait aigorgé, tachant de rouge les beaux draps blanc de soie...
Matou le regarda d’un air étonné, avec une petite moue presque imperceptible sur ses lèvres rouge, en penchant légèrement la tête de côté. Elle ressemblait à un chat dans ces manières.
Cela il s'en souvenait trés bien au temps où il l'avait vu pour la première fois.

Enfin la chanteuse dénia remettre doucement les lunettes de Tak sur son nez. Elle lui fit un grand sourir qui n'atteint pas le jeune garçon. Depuis la rencontre qu'ils avaient us bien des années plutôt, le jeune homme avait beaucoup changé. Elle aussi à paremment. Et peut être encore plus qu'il n'y parrazissait.
Tak restait sur ses gardes.


« Et bien on dirait que vous allez encore avoir besoin de mes services. Venez, je vais vous soigner chez moi. »

Sur ces mots, la jeune chanteuse prit la main du jeune homme et tira sur son bras… Mais Tak ne bougea pas d'un cheveux. Sa carrure, bien que plus petite que Artum, n'était pas négligeable. Sa musculature fine était bien vigoureuse et sa force assez importante pour résister à une frelle femme.
Celle ci eut un petit rire un peu gêné.
En effet, La situation était ridicule. Cela tournait presque à la farce populaire.
Mais Le jeune homme avait quelque chose à vérifier de plus important que cela.

Arthum quant à lui s'éclipssa sans échapper à l'attention du lutteur.
Voyant qu'il était dans ses pensées, certainement un dégout profond pour cette scène patétique d'humanité, Fennrius ne lui lencea qu'un regard sur le dos pour retourner à ses affaires avec l'ex-Gaïcha.


« Je vous ferais du thé et je vous offrirais quelques gâteaux. »

Ajoutait la chanteuse comme pour le convaincre.
Mais pour Tak la décision était déjà prise depuis long temps et rien ne pourrait le faire changer d'avis.

Alors que M. Redwine avait disparut vers le parc, le jeune homme saisit le poignet fragile de la jeune femme, avec la main qui ne tenait pas la câne, lui otant prise sur sa veste qu'elle risquer de fripper.
Ce qui sembla lui faire peur.
Puis il la libera et lui baisa la main avec élégance.


"Madame..."

Il lui fit signe de prendre son bras et de le conduire à chez elle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://collegium-return.actifforum.com/
Maru Saito
Chanteuse
avatar

Nombre de messages : 171
Surnom : Matou
Date d'inscription : 16/04/2006

MessageSujet: Re: De retour aprés l'hiver   Sam 13 Jan - 0:22

[HJ : Oups! Désolée, j'ai du mal lire, je croyais que tu étais parti. Embarassed ]

Maru avait à peine aperçu l'homme qui quittait le banc en silence.
Quand M. Fenrius lui prit le poignet, elle fut effrayée pendant un instant. Une goutte de sueur froide lui coula dans le dos. En sentant la poigne si solide de cet homme sur son mince bras, elle avait l'impression qu'il lui renvoyait sa propre faiblesse en pleine figure.

Mais quand elle compris que le jeune homme acceptait de la suivre, elle lui fit un large sourire tout en acceptant son bras.


"Parfait! C'est par là!" s'écria-t-elle en pointant une vague direction en brandissant un bras vif et enthousiaste.

Cependant, un mot lui avait écorché les oreilles. Un mot qu'elle ne pouvait supporter d'entendre. cependant, elle était de tellement bonne humeur qu'elle ne s'en formalisa pas et se contenta d'ajouter :


"Cependant, je dois avant toute chose vous arracher une promesse... Ne m'appelez plus jamais "Madame"!"

Et elle éclata d'un rire puissant qui surprit qui fit sursauter quelques passants au loin. Quand Matou riait, elle le faisait en toute sincérité, elle ne se forçait jamais et cela s'entendait.

[HJ : Quand tu auras posté je commencerais un nouveau sujet dans les habitations.^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jade-empire.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De retour aprés l'hiver   

Revenir en haut Aller en bas
 
De retour aprés l'hiver
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1920 :: Dans la Ville de Kanst :: Dans la Ville de Kanst :: La Grande Place-
Sauter vers: