AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Lisa Harper

Aller en bas 
AuteurMessage
Lisa Harper
Actualisation
de Votre État Civil
avatar

Nombre de messages : 3
Surnom : Liz'
Date d'inscription : 09/12/2006

MessageSujet: Lisa Harper   Sam 9 Déc - 1:31

Nom : Harper

Prénom : Lisa

Surnom : Liz', Sa magnificence, Madame, Maître... ô_ô

Date de naissance : 12 décembre 1894

Âge : 26 ans

Sexe : aux dernières nouvelles, c't'une fille

Ville de naissance : New-York

Famille :
Lisa Harper a plus connu sa tante que ses parents, le père de celle-ci étant ce qu'on pourrait qualifier d'aventurier, tandis que sa mère la suivait partout où son cher mari allait. A vrai dire, ils préféraient largement être seuls dans leurs folles aventures plutôt qu'accompagnés par l'enfant encombrant que représentait à leurs yeux Lisa. Ils répondaient respectivement au nom de Kate et Shawn Harper. Liz' n'eût pas la chance d'avoir un petit frère ou une petite soeur. En revanche, elle restait très souvent avec sa cousine, âgée de deux ans de plus qu'elle. Celle-ci s'appelait Elodie. Elles furent élevées par la mère de cette dernière, Kathleen, soeur du père de Lisa. Ainsi vivaient-elles au deuxième étage d'un immeuble assez riche, près de Central Park, à New York.
Malheureusement, même si Kathleen était comme sa mère pour Liz', elle n'eût pas la chance de connaître son oncle, décédé lors d'un accident de voiture avant sa naissance, alors qu'Elodie avait un an. Celui-ci eut par contre l'excellente idée de léguer sa fortune de banquier à sa femme et sa fille. Kathleen, Elodie et Lisa vécurent donc à l'abris du besoin. Et de ses parents, Liz' ne recevait que les lettres et de l'argent occasionnellement, le plus souvent pour son anniversaire ou pour Noël lorsque ceux-ci ne pouvaient se libérer de leurs aventures.
Elle a toujours entretenu d'excellentes relation avec sa cousine, qu'elle considère comme sa grande soeur. On note donc des petites disputes fréquentes lors de l'enfance et l'adolescence des deux jeunes filles.

Rang :
Membre des forces de l'ordre, elle a fait de l'espionnage sa spécialité, raison pour laquelle on ne sait jamais si on peut lui faire confiance ou non.

Arme :
Son arme de service, ainsi qu'un couteau bien aiguisé ayant une lame assez petite, donc très discret, qu'elle cache facilement.

Caractère :
Le caractère de Liz' est assez difficile à définir pour une personne extérieure, étant donné qu'elle ne montre ce qu'elle pense qu'aux personnes qu'elle jugera elle-même digne de confiance. Après tout, elle sait très bien qu'il y a des corrompus parmi les forces de l'ordre. Bien que son visage aie l'air assez expressif, la jeune femme ne manque pas de garder certaines expressions ou certains regards pour elle.
Ni gentille, ni méchante, elle sait adopter l'un ou l'autre quand il le faut et où il le faut. Liz' arrive d'ailleurs à s'adapter à beaucoup de situations, grâce son expérience dans ce qui est d'enquêter sur des affaires, et même s'infiltrer dans quelques petits gangs pour "coincer les méchants". Malgré tout, il ne faut pas s'attacher à son apparence sérieuse. On est souvent étonné lorsqu'on s'aperçoit qu'au final, elle n'est pas du genre à être sérieuse du tout x_x Elle est sans doute la première à sortir les vannes pourries, ce qui lui donne d'ailleurs un côté innofensif. Et celui qui le lui accorderait aurait bien tord ^^
Assez chieuse sur les bords, les airs sérieux qu'elle se donne ne sont là que pour l'effet "classe" qu'elle veut montrer aux gens. Liz' se montre plus débile qu'elle ne l'est en réalité x_x Elle s'avère donc être une personne surprenante de nature. Mais revenons d'abord sur le côté chieuse. Lisa est exactement le genre de personne qui font en sorte de faire craquer les gens, non par violence, mais par connerie. Ben oui, dès fois ça marche. Face à un étranger qui ne comprend pas la langue, elle serait du genre à dire "tu fais exprès ? T'es idiot ? Tu comprends pas? Tu fais exprès et t'es idiot ? Tu fais exprès et tu comprends pas ? T'es idiot et tu comprends pas ? Tu le fais exprès, t'es idiot et tu comprends pas?" Bref, le truc qui agace très sérieusement quand elle s'y met.
Elle n'apprécie pas trop non plus l'autorité, le fait qu'on lui donne des ordres, chose qui fait qu'elle ne sera pas toujours très bien vue dans la police, d'abord parce qu'elle est une jeuen femme et ensuite parce qu'elle n'en fait qu'à sa tête. Le fait qu'elle ne soit pas encore virée est un miracle ô_ô
Malgré tout, et bien que ça soit étonnant, Liz' est bien plus intelligente qu'elle n'y paraît, ce qui expliquerait le miracle en fait. Elle ne donne pas sa confiance très facilement, bien qu'elle aie l'air naïve. C'estcet air naïf qui fait d'elle une bonne espionne d'ailleurs ^^ Qui pourrait croire que Liz' a un tel don pour la comédie ? Si bien qu'on ne sait plus très bien dans quel camp elle est, puisqu'elle a le mensonge dans le sang. Malgré tout, elle a le sens des valeurs, et ne sera jamais, ô grand jamais, un de ces flics corrompus.

Physique :
C'est au niveau de son physique que Lisa est étonnante. Si on peut trouver une personne à laquelle son physique ne lui correspond pas du tout, c'est bien Liz'. Ni trop grande, ni trop petite, ellle fait la taille moyenne d'une Américaine. Elle a une silhouette assez fine, assez bien formée pour une femme, avec ce qu'il faut là où il faut sans surplus ni manque ô_ô Et pour conclure sur le corps de la jeune femme, elle a enfin d'assez longues jambes, très blanche, tout comme le reste de son anatomie.
Son visage, quant à lui, reste étonnament sérieux lorsque Lisa ne sourit pas. C'est sans doute pour le côté "classe" qu'elle veut se donner, parce que oui, on peut être classe tout en étant débile x_x Enfin, l'illusion s'en va en revanche très vite lorsque la jeune femme sort des blagues dont elle seule a le secret, tellement secrètes qu'elles ne font d'ailleurs rire personne.
Ses yeux sont noirs et profonds, et ce qu'on pourrait prendre comme une lueur de tristesse n'est en réalité qu'une lueur de malice (ou bien le reflet de quelque chose x_x). En général, elle a une sorte de sourire qui flotte toujours sur son visage, sourire indéfinissable qui n'est en fait pas vraiment un sourire. Ses cheveux, eux, sont aussi noirs que ses yeux. Doux et fins, ils sont en revanche assez courts, une frange descendant devant ses yeux, tandis que la taille de ses cheveux n'atteignent même pas ses épaules. Son visage est assez mignon, elle ne ressemble donc en rien aux femmes pulpeuses que l'on peut croiser dans les rues.
Elle s'habille par contre en général en noir, non pas parce qu'elle est en deuil mais parce que malgré sa joie de vivre, elle adore cette couleur. Et puis ça encore, c'est pour le côté classe.

Histoire :
"Bonjour ! Je m'appelle Lisa Harper, enchantée de faire votre connaissance, enfin vous pouvez m'appelez Liz' si vous voulez..."

Non, décidément, ça n'allait pas du tout comme ça. Changeant complètement d'expression pour essayer d'adopter celle d'une jeune femme séductrice, la jeune représentante des forces de l'ordres reprit, en face du miroir de sa salle de bain :

"Salut beau goss, j'm'appelle Lisa Harper, Liz' pour les intimes... Et toi, c'est quoi ton petit nom ?"

Faisant cette fois-ci un clin d'oeil prononcé face à la glace, Lisa reprit son expression normale, croisant les bras dans un soupir, fixant obstinément le reflet qu'il y avait en face d'elle. Finalement, elle pointa son doigt vers elle-même, elle reprit avec une voix plus assurée, et apparemment beaucoup plus naturelle :

"Ecoute-moi bien espèce de sale reflet ! Tu m'imites très mal, je suis désolée va falloir changer ! Tu n'imites pas n'importe qui là ! Tu imites la grande - que dis-je? - l'éblouissante Lisa Harper ! Sache que moi, je suis née à New York à minuit vingt-deux minutes et treize secondes exactement ! Et sache que de toute les personnes que tu as croisé jusqu'ici, sale reflet, je suis la plus exeptionnelle ! Ben oui, c'est vrai, après tout on ne rencontre qu'une personne comme moi dans sa vie, non ? Comment ça tant mieux ? Tu es jaloux, c'est tout. Je vais te raconter un peu ma vie et tu vas voir si je ne suis pas une personne tout à fait intéressante !

Je suis donc née à New York le 12 décembre vers minuit vingt. Mes parents, enfin Kate et Shawn, vu que j'ai jamais vraiment eu l'occasion de les appeler papa et maman, m'ont confié à ma tante Kathleen quand j'ai du avoir un ou deux ans. Tu comprends, mon père était une sorte d'aventurier, et comme ma mère le suivait partout parce qu'elle l'aimait. Non, ma mère elle a jamais eu comme idées l'égalité des hommes et des femmes. Encore aujourd'hui, c'est très difficile pour une femme de se faire accepter dans la société, même pour une femme d'exception comme moi ! Bref. Je suis arrivée chez ma tante Kathleen très tôt, tellement tôt que je m'en rappelle même pas. C'est plus elle en fait ma maman ^^ Elle avait déjà une fille, Elodie. On se connait depuis toujours, on s'est souvent disputée, et bien évidemment, j'ai toujours eu raison, même si tante Kathleen disait le contraire T_T

D'ailleurs, je n'ai jamais vu tante Kathleen avec un homme, ce que je trouve très dommage, étant donné que je sais maintenant qu'avoir un homme à la botte, c'est très bien. Eh ouais, je suis une véritable tombeuse, mais quand on me voit, on doit se dire que c'est normal mouahaha. J'ai grandi près de Central Park donc, toujours à New York. J'ai fréquenté des écoles de bourges, avec que des filles qui se prenaient pour des personnes meilleures que moi. C'est quand j'ai commencé à faire la loi dans les écoles que je fréquentais qu'elles ont commencées à se calmer et à me cirer les bottes. Eh ouais, c'est le pouvoir de persuasion, you see ? En tous les cas, I see you tu me suis ? Enfin on s'en fout si tu me suis ou pas de toute façon x_x

Bref, collège tout ça... Quand j'ai obtenu mon diplôme, j'ai fait des études supérieures. Elodie avait déjà trouvé un bon parti et s'était marié. J'ai toujours trouvé ça dommage d'ailleurs. Ben ouais, c'est vrai ! Quand on y réfléchit, elle et moi on avait toujours été destinées à former un duo de femmes plus fortes que n'importe qui, qui sauveraient sûrement le monde un jour ! Mais non, elle en avait décidé autrement, avec son crétin de mari français. Charles-Edouard en plus qu'il s'appelle, non mais franchement, toute personne avec un minimum de bon sens ne se marierait pas avec un dénommé Charles Edouard ? Si ? Non mais d'accord, l'amour ça compte, mais y a des limites à respecter quand même, je suis désolée è_é! Non mais sérieux, c'est un coup à... à... à voilà quoi, enfin tu comprends parfaitement ce que je veux dire.

Bref, j'ai commencé mes études supérieures pendant que Madame Elodie roucoulait avec son Frenchy et que tante Kathleen continuait de vivre tranquillement sa vie. J'avais acheté un petit appart qui donnait sur la V ème avenue grâce à l'argent que m'avaient envoyé mes parents. Ben oui, au bout d'un moment, quand on a un père plus ou moins riche et qu'on ne dépense pas l'argent de 21 anniversaires et Noëls, ben ça ramène pas mal d'argent. En général, les études supérieures étaient consacrées aux femmes qui recherchaient un mari, et qui abandonneraient leurs études pour cet homme. Ben moi non, moi j'étais encore l'exception, parce que je suis une exception, eh ouais. J'ai suivit trois ans d'études, et tout de suite après j'ai demandé un poste pour la police de New York. Bon, d'abord ils ont refusé... euh... 12 fois que je sois représentante des forces de l'ordre, mais la treizième c'était la bonne ! Eh oui, et après on dit que le treize ça porte malheur, non mais n'importe quoi ! Ah les suppersticions... Et donc ben après, j'ai commencé à mener des enquêtes.

Sherlock qu'on m'appelait. Eh ouais, parce que j'étais super douée pour résoudre les énigmes et tout ça, enfin normal me diras-tu, ça coule dans mon sang. C'est un don, je l'ai hérité de personne. Bref, continuons ma merveilleuse histoire. On m'a demandé d'espionner des petits gangs, genre de m'infiltrer, de balancer et de faire style que c'était pas moi. Facile franchement, du coup je ontinuais, et après, ben j'ai intégré un gros groupe à New York. Un peu plus dangereux, m'enfin ça allait, j'me suis bien débrouillée. Résultat : j'ai failli aller an taûle, mais comme je les ai tous envoyés en prison avant, ben j'en ai réchappé. Mon patron m'a même offert un petit voyage qui est apparemment définitif, pour aller Kanst intégrer les forces de police de euh... là-bas quoi. Et maintenant le "là-bas", ben c'est ici. Oui, je suis à Kanst, dans mon nouvel appart. Et là... là... Je parle à mon reflet de miroir x_x Ca me fait penser d'ailleurs que faudrait peut-être que j'aille me présenter, suis-je bête ! Enfin non, je ne suis pas bêtes, mais bref, passons sur cepoint délicat. Il y a des questions qui ne valent pas la peine d'être poséesde toute façon ^__^"

Décidant au final d'abandonner son reflet, la jeune femme se dirigea vers la porte de sortie. Ben ou, après tout, fallait bien qu'elle aille là où elle devait aller, c'est-à-dire... euh... Ben là où elle devait aller x_x Et d'ailleurs, là où elle devait aller, c'était là où elle allait travailler. Normalement. Bref, go to the commissariat, ouh yeah baby Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Qu'es-ce qui se passe ?
Narrateur
avatar

Nombre de messages : 71
Surnom : Destin
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: Lisa Harper   Dim 17 Déc - 14:03

Bienvenue et désolé que l'on ne t'ai pas accueilli plus tôt...pale

Je passe pour te donner une validation temporaire et ainsi, tu peux commencer à jouer dans le jeu...

Je te validerai officiellement dès que j'aurais récupéré mon ordi, car pour l'instant, j'ai profité d'une visite cher ma soeur pour faire un bond sur le forum, je ne peux donc pas rester bien longtemps (vu que je ne suis pas vraiment venu cher elle pour ça. Embarassed )

Encore désolé et bon jeu en attendant... Wink

_________________
Toute la vie est une affaire de choix.
Cela commence par: la tétine ou le téton?
Et cela s’achève par: le chêne ou le sapin?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://1920.forumactif.com
 
Lisa Harper
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Albin Michel] La maison d'à coté de Lisa Gardner
» Les relations du shunshui nanao-chan et Ugly Lisa
» [Unger, Lisa] Cours, ma jolie
» [See, Lisa] Le Pavillon des Pivoines
» [Unger, Lisa] Mémoire trouble

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1920 :: Lever de Rideau :: Votre État Civil :: Les États Civil des Forces de l'Ordre-
Sauter vers: