AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Thomas Uccelli [Bras droit du patron]

Aller en bas 
AuteurMessage
Thomas Uccelli
Bras droit du chef
du gang Tiwold

avatar

Nombre de messages : 32
Age : 116
Surnom : Tommy
Date d'inscription : 09/04/2006

MessageSujet: Thomas Uccelli [Bras droit du patron]   Dim 9 Avr - 22:31

Nom : Uccelli

Prénom : Thomas

Surnom : " Tommy, The Widows Maker " ( Le Faiseur de Veuves ), ou encore " Luger Tommy "

Date de naissance : 22 Janvier 1890

Âge : 30 ans

Sexe : Masculin

Ville de naissance : Palerme, Sicile

Famille :
N’étant pas le genre de personne à s’occuper d’une famille, il a laissé derrière lui, en Sicile, son père, sa sœur et son neveu. Il ne pense jamais à fonder une véritable famille, et préfère demeurer solitaire.

Rang : Bras droit du Chef des Tiwolds.

Armes :
La réputation de son arme dépasse presque la sienne. On ne sait pourquoi, mais Thomas s’entête à utiliser un vieux Luger P08 vieillissant et de moindre coût, plutôt que de fondre sur les nouvelles armes de poing comme le récent Colt 1911. Néanmoins, il n’hésite pas à user d’armes plus puissantes, comme la célèbre Thompson, pour ses contrats les plus sensibles.

Caractères :
Relativement complexe, il est difficile de cerner le caractère étrange de Thomas. Certain dises qu’il est incapable de ressentir des émotions proprement humaines, mais il est sans doute la personne la plus tourmenté qui soit. Toujours en quête de réponses sur lui-même, il se remet perpétuellement en question et cherche à trouver son identité au travers de ses meurtres et de ses crimes. Il n’y a que lorsqu’il tue qu’il se sent véritablement libre et épanoui.
De nature solitaire, il accorde cependant une attention tout à fait particulière à son « Boss » et aux deux enfants de ce dernier. Incapable de montrer une quelconque once de compassion, il aime néanmoins passer du temps avec les gens de son gang pour combler le manque de sa famille rester en Sicile.

Physique :
De taille moyenne et de gabarit respectable, Thomas n’est en fin de compte qu’un homme banal au niveau de son physique. Il aime se vêtir comme il se doit ; c’est-à-dire en costume-cravate le plus généralement. Toujours soigné et gracieux, son visage ne ressemble cependant en rien à celui d’un mafieux de la pire espèce.
Les traits et les courbes juvéniles de son visage sont en parfaite harmonie avec ses épaisses lèvres, son nez pointu planté au milieu de son visage et ses petits yeux aux iris verts et au regard semblant perdu, ailleurs.
Ses cheveux, vulgairement coiffés, ne sont que très rarement cachés sous le fameux Borsalino de la Mafia. Il les laisse bêtement pendre au travers de son regard et aime les sentir lorsqu’ils suivent les mouvements gracieux de la brise nocturne.

Histoire :

Après une période de son enfance relativement mouvementée par la mort de sa mère, Thomas entama la quatorzième année de sa vie avec un lourd sentiment de tristesse et de solitude.
Ses rêves se trouvaient au-delà de la Sicile, au-delà de l’Europe. Ils se trouvaient en Amérique, et il comptait bien un jour suivre le fameux « American Dream » tant recherché.

Le jour de ses seize ans, il eut enfin l’opportunité de se rendre dans le pays ou se trouvaient ses rêves les plus chers. Par chance, il maîtrisait comme il se devait la prestigieuse langue anglaise, et comptait bien partir et s’installer pour de bon en Amérique.
Thomas laissa derrière lui sa famille, son passé et toutes les choses inutiles à l’établissement de son futur qu’il considérait comme prometteur.

Qui aurait alors pu penser qu’il sombrerait dans le crime, la violence et le trafique d’alcool.
Il passa deux ans ( jusqu'à sa majorité ) à vivre avec l’un de ses oncles dans un quartier misérable de Kanst.
Il enchaînait les petits boulots et ne parvenait pas à trouver une situation stable.

Finalement, il trouva un emploi de chauffeur de taxi qui lui permit d’avoir une situation plus ou moins stable jusqu’à l’âge de 22 ans.
C’est précisément là que la vie de Thomas bascula…

Un soir d’automne, alors qu’il rentrait déposer son taxi à la station, il croisa le chemin de Lucas, un jeune mafieux poursuivit par une bande rivale.
Sans vraiment comprendre pourquoi, il le fit monter dans son taxi et le reconduisit jusqu’au quartier général de sa famille. De cette façon, les Tiwolds avait désormais une dette envers lui, et Thomas en profita pour enfin trouver le travail au salaire qui lui convenait.

Il se fit rapidement en nom dans les bas quartiers, puis dans la ville tout entière. Il exécutait ses contrats avec la plus grande froideur, ne laissant jamais aucune trace compromettante qui aurait pu mettre la famille dans le pétrin.
Ce fut sans surprise que le Chef du gang lui accorda une attention particulière, et le nomma finalement comme étant son bras droit.

Thomas entamait alors une nouvelle partie de sa vie ; une partie emplit de ténèbres et d'interrogations...

[Début de son histoire avec le sujet: La routine]


Dernière édition par le Lun 10 Avr - 14:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amanda Tiwold
Fille du chef
du gang Tiwold

avatar

Nombre de messages : 253
Surnom : Amy
Date d'inscription : 15/02/2006

MessageSujet: Re: Thomas Uccelli [Bras droit du patron]   Lun 10 Avr - 16:26

.
.
.
.

Bienvenu en 1920
Fiche acceptée

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Thomas Uccelli [Bras droit du patron]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1920 :: Lever de Rideau :: Votre État Civil :: Les États Civil du Gang de Tiwold-
Sauter vers: