AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Les rues et ruelles] Une ombre noctambule

Aller en bas 
AuteurMessage
Seal Cooper
Membre du gang Caldes
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 116
Surnom : Two hand
Date d'inscription : 04/09/2006

MessageSujet: [Les rues et ruelles] Une ombre noctambule   Mer 6 Sep - 15:36

Des pas lourd, sans finesse, un demarche sur et pourtant legerement penssive. Un homme, une ruelle, un cadre simple et pourtant beau. L'homme etait suffisament grand pour n'avoir en rien l'air fragile, ses larges épaules etait couverte d'une longue veste noir comme dans les bon film ou les detective privé avait la main mise.

Il portait un chapeau, un borsalino, noir avec une bande rougeatre. De la, quelque meche longue et noir comme la nuit depassait, ses yeux n'etaient pas visible, mais son manton large ou une une petite barde tres légére et taillée prenait doucement place. Il n'avait pas du se raser depuis 3 jours environ...

Ses mains larges dans son imperméable il marchait tranquillement, faisant fit du calme de la rue. Il refléchissait... comment avait t'il pu tomber betement amoureux? il était pourtant parfaitement entrainé et n'avais aucune raison de ressentir quoi que se soir. De toute façon avec sa tronche de baroudeur et ses marques peu de femme pouvais le trouver seduisant.

Peu etre que le fait de se dire qu'il n'avait aucune chance lui permettrait de supporter se sentiment repugnant. Un faiblesse, voila ce que c'etait, rien d'autre. Puis il s'arreta, murmurant.

"Je sais que vous me regardez et me suivez, et qui que vous soyez merci de ne pas d'avantage vous dissimulé. Ma patience est souvant de courte durée."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah Connelly
Chanteuse
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 40
Surnom : La mésange bleu
Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Re: [Les rues et ruelles] Une ombre noctambule   Sam 9 Sep - 20:04

De toute évidence, personne n'allait venir la chercher... Sarah avait donc posé sa malle à la gare, demandant à ce qu'elle soit expédier le lendemain à la première heure et avait entreprit d'aller à pied jusqu'à l'hotel le plus proche.

Il faisait froid, sombre... Et malgré qu'elle connaissait bien ses rues, Sarah trouvait l'ambiance un peu lugubre.

Son esprit travaillait trop tout à coup et en voyant un homme déambuler, camoufler dans son imper et le visage dissimulé sous un chapeau feutré elle se cacha avec hâte dans le petit renfoncement que créait deux bâtiments.

Elle resta là, attendant qu'il passe, et une fois passé elle suivit à distance respectable, se raisonnant et jurant à foison contre sa stupidité.
Elle soupira, et avança tout de me^me de façon assez discrete, l'homme ne semblait pas l'avoir reconnu jusqu'à ce que :

Je sais que vous me regardez et me suivez, et qui que vous soyez merci de ne pas d'avantage vous dissimulé. Ma patience est souvant de courte durée."

*Erf...*

Elle sortit un peu de l'ombre du bâtiment, grimaçant un vague sourire :

"Je vous demande pardon... Je ne voulais pas parraître impolie, c'est à dire que..."

Et de se lancer dans l'explication de sa situation : pas venue depuis 11 ans, cherchant à rejoindre seule l'hotel car sa famille n'est pas venue la chercher...

Sarah était lancé, elle avait complètement oublié sa peur et avait récupérer cette attitude qu'on les personnes un petit peu connu qui faisait qu'elle se sentait chez elle un peu partout et parler de n'importe quoi avec n'importe qui.

Il s'interrompit enfin :

"Je parle je parle, mais j'imagine que je vous retiens, pardonnez moi, c'est à dire que quand je commence j'ai du mal à m'arrêter !"

Elle lui offrit un de ses plus jolies sourire avant d'abaisser un peu son propre chapeau blanc à large bords devant ses yeux.

"En tout cas je ne voulais pas vous effrayer."

Oui bon... Il n'avait pas plus l'air effrayé que ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seal Cooper
Membre du gang Caldes
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 116
Surnom : Two hand
Date d'inscription : 04/09/2006

MessageSujet: Re: [Les rues et ruelles] Une ombre noctambule   Dim 10 Sep - 0:12

*Il n'avais pas eu peur, il n'avais pas été effrayé, juste ses tic habituel de tueur. Mais il n'en dit rien, l'écoutant, restant dans l'ombre de son chapeau. Puis enfin il releva la tete, devoilant un oeil décolorer, une balafre le barrant. Loeil voyait de toute evidence, mais il avait été dépicmenter par quelque chose. quoi? bonne question...

Quelque meche noire longue passait devant son visage et sa peau pale le rendait comme malade. Portant sa carrure disait tout le contraire et s'approchant de la jeune femme il repondit.*

"Votre mere ne vous a jamais appris la politesse? Tout d'habord Bonjour jeune fille, et ensuite on dois se présenter... non?"

*Sa voix était grave, profonde et caverneuse, pas le moindre sentiment de cette voix de pierre qu'il possédait. La regardant l'air sévere il repris.*

"Ensuite rassurez vous, je n'est pas peur des chatons égarés et encore moin des filles commes vous. Pour l'hotel je peu vous y conduir, si vous me me poser pas de question... ça vous vas?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah Connelly
Chanteuse
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 40
Surnom : La mésange bleu
Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Re: [Les rues et ruelles] Une ombre noctambule   Dim 10 Sep - 0:52

Sarah sourit de plus belle.

Le visage scarifié de l'homme et cet oeil comme vide ne lui avait pas fait beaucoup d'effet. Ayant vécu longtemps en Europe et ayant énormément chanté auprès des soldats qui revenait des combats, elle avait vu bien des choses et avait appris à ne pas réagir de façon déplacé.

"C'est vrai excusez moi."


Elle s'avança encore, se penchant un peu pour plonger ses petits yeux noisettes dans ceux de son vis à vis.

"Bonjour donc. Je m'appelle Sarah Connelly..."

Elle hésita une seconde avant de demander dans un petit rire :

"Et je ne peux pas demander non plus votre prénom alors ?"Elle s'était sentit un peu glacé par la voix de l'homme et n'était pas certaine de vouloir l'entendre encore en réalité. Mais les mots rassuraient souvent plus que le silence. Et le silence de cet homme là avait de quoi mettre mal à l'aise.

Il l'avait plus ou moins comparé à un chaton et Sarah n'aurait pas sû dire si cela lui avait fait plaisir ou bien pas.

"Je veux bien pour ce qui est de l'hotel si vous connaissez les lieux. Je vous avoue que cela fait onze ans que... Hum... J'ai déjà dû vous le dire suis je bête !"

Nouveau sourire rayonnant et elle lui indiqua une direction parmis tant d'autre :

"Je vous suis."

Assurément, là tout de suite, elle préférait avoir l'homme devant ou plus ou moins à ses côtés que derrière elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seal Cooper
Membre du gang Caldes
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 116
Surnom : Two hand
Date d'inscription : 04/09/2006

MessageSujet: Re: [Les rues et ruelles] Une ombre noctambule   Dim 10 Sep - 11:20

*Son visage ne pris pas la moindre exprétion, et enfournant ses mains dans ses poches il murmura simplemet d'une façon toujour aussi froide.*

Bien mademoiselle Sarah, me demander mon prénom ne vous apprendra rien sur moi, et mon nom ne vous apportera que des ennuie. Mais Si vous avez besoin d'un titre pour me nommer appellez moi Seal... tout simplement.

*Puis, restant au coté de la jeune femme il se mit a marché d'un pas lourd, rythmer, et sur. Sa démarche faisait pensé a la fois a celle d'un prédateur et a celle d'un soldat.*

Dite moi ma belle? on ne vous a jamais dit que la curisité était un vilain défault? tout autant que trop parler? mais rassurez vous, je suis plein de default aussi... alors palabré si le plaisir vous en dit, vous avez une jolie voix, autant ne pas l'obliger a se cacher.

*Il ne semblait ni amical, ni aggréssif, il était commme a la fois présent et distant. Replaçant son chapeau de maniere a ombrer ses yeux il lui jette de temp en tamp un coup d'oeil, a elle, ainsi qu'au rue, comme si il cherchait quelqu'un ou quelque chose.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah Connelly
Chanteuse
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 40
Surnom : La mésange bleu
Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Re: [Les rues et ruelles] Une ombre noctambule   Dim 10 Sep - 12:09

Sarah écouta religieusement en continuant de marcher.

Le moins que l'on pouvait dire c'était que cet homme là, le dénommé Seal -était ce son vrai nom ?- était un singulier, et curieux, personnage.

"A l'époque ou nous vivons, la curiosité, chez une femme, est une arme je pense..."

Les femmes naïves étaient de véritable proie, des cibles vivantes pour les hommes mal intentionné. Et beaucoup croyait en l'intuitivité des femmes.
Parler et pousser la curiosité était souvent un bon moyen de jauger.

Quand il poursuivit sur sa voix, elle tapa dans ses mains de fois avant de le regarder, les yeux pétillants :

"Je suis chanteuse vous savez. A Kanst je doute que quiconque me connaisse cela dit, j'ai plutôt gagner mon nom en Europe, pendant la guerre... En parlant de guerre je me demandais si..."

Puis se souvenant de la condition : "ne pas poser de question", elle arrêta là sa phrase. Finallement, c'est vrai qu'elle était plutôt curieuse, limite indiscrete.

Elle repoussa une mèche caramelle qui avait glissé devant son visage et observa à la dérobé celui qui la suivait.
Il n'était pas vilain en dehors de sa balafre et semblait porter sa fierté de façon assez haute.
Le moins que l'on puisse dire c'est qu'il avait conscience de sa force. Enfin semblait il.

Puis comme le silence revenait et que ce même silence mettait Sarah mal à l'aise, elle poursuivit un peu :

"L"hiver est rude cet année. Mais j'aime beaucoup. La neige, les jeux d'enfants, le froid... C'est un peu l'image symbolique de la vie de certaine personne..."

Elle était peut être allé un peu loin. Elle avait rarement sû tenir sa langue, mais de là à comparer l"hiver avc le tempérament de certaine personne -et pourquoi pas de son compagnon de marche- elle avait un peu le bouchon aussi bredouilla t-elle quelques excuses avant de prendre le partit de finallement se taire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seal Cooper
Membre du gang Caldes
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 116
Surnom : Two hand
Date d'inscription : 04/09/2006

MessageSujet: Re: [Les rues et ruelles] Une ombre noctambule   Dim 10 Sep - 19:34

Une chanteuse? et bien voila donc une jolie tourterelle ...

*Il n'avais pas dit cela de maniere gentille, il l'avais dit froidement, comme si pour lui dire ses mots ne valait rien de plus qu'un peu de salive. Comment un homme pouvais t'il etre ainsi de marbre?

Voila une question qui ne trouverai sans aucun doute aucune réponse. qoi qu'il en soit quand elle avait commencer a se poser des question il leva un souricil comme pour lui rapellez qu'elle ne devais sous aucun prétexte poser la moindre question.*

Si ma compagnie vous dérange je peu vous laissez seule trouvez l'hotel non?

*dit t'eille en se renforgnant, déja qu'il n'était pas bien amical a présent voila qu'elle l'avais mise dans un état de bouderie voir meme d'indignation.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah Connelly
Chanteuse
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 40
Surnom : La mésange bleu
Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Re: [Les rues et ruelles] Une ombre noctambule   Lun 11 Sep - 20:02

Le visage de Sarah exprima une mine boudeuse avant de reprendre un sourire complice, bien que sensiblement refoirdit par le timbre froid de la voix de l'homme :

"Allons allons, vous avez bien dû remarquer que j'ai la langue bien trop pendu pour vous en vexer non ?"

Elle tapa de son index sur sa joue, levant légèrement les yeux au ciel avant de les reporter sur Seal :

"Cela dit je m'en excuse tout de même. Puis à parler de Tourterelle, en réalité on m'a surnommé "La mésange bleue" en Europe, ça reste dans le domaine des oiseaux, c'est une curieuse coïncidence !"

Elle se garda bien de préciser qu'on la surnomait ainsi autant pour son chant que pour ce côté batailleur qu'elle avait en commun avec le dit oiseau.

Elle soupira, laissant un filet de condensation s'echapper de ses lèvres.

"Il fait vraiment, vraiment très froid...!"

Voilà, elle était de nouveau partit sur autre chose, papillonnant de sujet en sujet, comme un papillon butinerait une fleur après une autre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seal Cooper
Membre du gang Caldes
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 116
Surnom : Two hand
Date d'inscription : 04/09/2006

MessageSujet: Re: [Les rues et ruelles] Une ombre noctambule   Lun 11 Sep - 22:16

*Il la regarda l'air toujours aussi glacial et répondit.*

Je ne le prend pas mal, c'est simplement que si ma compagni vous déplait je n'ai aucune envie de vous l'imposée. Et sachez le, je ne me vexe pas pour si peu...

*Il la regarda et émi une sorte de fin étirement de la levre signifant sans doute une tentative rater de sourir qui s'effaça aussi tot.*

La mésange bleu... la mésange est un animal plutot combatif...On pourrais vous penser femme de main, tueuse a gage ou encore détective avec un nom pareille.

*Il ouvra son impàerméable, et la pris sous on épaule, seal ne souffrait pas du froid, son corp savait se rechauffer.*

J'ai une nature plutot habituer au froid, et mon corp est sufisament chaud pour vous réchauffer le temp d'arriver.

*Il portait deux arme, pourquoi avait t'il ouvert ainsi son impert?! finalement il avait encore fait une faute en voulant etre serviable, mais de toute façon il ne risquait rien de cette colombe. Et puis il l'avais prévenu... pas de question.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah Connelly
Chanteuse
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 40
Surnom : La mésange bleu
Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Re: [Les rues et ruelles] Une ombre noctambule   Lun 11 Sep - 23:39

Quand Seal parla de la mésange bleue, Sarah manqua de rire :

"Ha tien, vous vous y connaissez en oiseau !"

Puis lui lâchant un petit clin d'oeil complice elle ajouta :

"Entre nous, une arme au poing je raterais une vache dans un couloir !"

Lorsqu'il ouvrit son pardessus pour la prendre sous son aile, elle retint un hoquet de surprise en voyant les armes soigneusement rangées.
Elle se garda d'ajouter quelque chose, suffisament stupéfaite pour que son moulin à parole cesse quelques secondes.

Elle accepta néanmoins la chaleur du manteau et se permis de dire, de façon évasive :

"Vous par contre vous auriez eu la vhache..."

Puis de préciser :

"Celle du couloir..."

Elle déglutit toute fois, se demandanr s'il était toujours bon pour sa santé de plaisanter sur le sujet. Mais elle n'avait pas posé de question, juste fais une constatation.
Une seconde elle s'était demandé si s'était pour lui faire peur qu'il lui avait montré sa jolie panoplie.
Et, faut il le dire, elle était plus que curieuse par rapport à cette dernière. Mais la panoplie en question était un argument de poid pour lui rappeler la condition visiblement hautement importante "ne pas poser de question".

Le fil de la pensée de Sarah était toujours sur les armes et sur ce que l'homme avait dit sur son surnom. Elle réfléchis et leva les yeux sur Seal; moins souriante et déjà plus sérieuse :

"Vous pensez que je serais capable d'une telle chose ? Ho bien sur les armes à feu, ou même blanche tout bien réfléchis ne sont pas mon fort, mais j'imagine qu'il y a bien des moyens de tuer quelqu'un..."

Puis comme se rendant compte de ce qu'elle disait elle bredouilla :

"Heu... Oui enfin je ne vois pas pourquoi je dis ça... Comme si vous saviez ce que s'était de heu... De tuer..."

Plus elle parlait plus elle avait l'impression de s'enfoncer, et pourtant s'était plus fort qu'elle. Et dans un même temps, elle était un peu inquiète par la situation, il ne faudrait pas beaucoup à un homme comme celui ci pour tuer une femme comme elle.

Elle mordilla nerveusement sa lèvre supérieur et préféra dériver sur un sujet moins glissant, à tout hasard :

"Merci beaucoup, c'est vrai que vous dégager une grande chaleur finalement ! Nous aurions presque l'air d'un couple si vous n'aviez pas une mine si heu... Ou alors c'est que nous venons de rompre !"

Elle rit et regarda à nouveau devant elle, prenant le partit de faire comme si elle n'avait pas vu les deux armes. Il n'était pas question de devenir curieuse maintenant, non plus de se fâcher avec cet homme là, qui sous ses airs froid et boudeur avait l'air d'avoir un fond pas si mauvais que ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seal Cooper
Membre du gang Caldes
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 116
Surnom : Two hand
Date d'inscription : 04/09/2006

MessageSujet: Re: [Les rues et ruelles] Une ombre noctambule   Mar 12 Sep - 9:50

J'ai une certaine culture, quelque soit les domaines.

*se contat'il de dire pour sa connaissance des oiseaux; Il leva un sourcil en la regardant en soupira, finalement les armes lui avaient fait peur, tant mieux.*

Je dirait plutot que j'aurait eu la mouche pres de la vache dans le couloir...

*Il restait froid, mais c'est comme si il souriait, son visage meme de marbre il arrivait a faire passer un peu de sympatie.*

Pour tuer un etre humaine on peu le faire avec deux doigt, un poison, une arme... tout n'est qu'improvisation... Du moin je pense, je ne suis pas expert en la matiere.

*Menti t'il, tout en passant une main dans ses cheveux, replaçant son chapeau. Sa maun sur l"épaules de la jeune femme était douce, mais elle se doutait bien que si il sérrait il pourrais sans aucun doute lui casser l'épaule.*

Un couple? hum peu etre, je n'en sais rien. Mais pour ma mine je suis désolée, je ne vois pas pourquoi montrer des émotion a une inconnue? enfin, quoi qu'il en soit nous y sommes bientot rassurer vous... je ne vous perturberai plus longtemp.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah Connelly
Chanteuse
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 40
Surnom : La mésange bleu
Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Re: [Les rues et ruelles] Une ombre noctambule   Mar 12 Sep - 12:44

C'est vrai qu'il la perturbait un peu, mais plutôt mourir que de l'avouer :

"Pas du tout !" cria t-elle presque, offusqué.

Puis repartant sur sa phrase précédente, elle sourit en disant :

"Je ne suis plus une inconnu, vous connaissez mon nom et les grandes lignes de ma vie !"

Mais comprenant ce qu'il avait voulu dire elle ajouta, un peu peiné :

"Cela dit je comprend... Kanst à ses mystères et ses personnalités j'imagine... Je vais avoir du mal à me faire à toute cette méfiance et tous ces secrets..."

Elle resta silencieuse, réellement peiné par le "une inconnue" qui la désignait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seal Cooper
Membre du gang Caldes
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 116
Surnom : Two hand
Date d'inscription : 04/09/2006

MessageSujet: Re: [Les rues et ruelles] Une ombre noctambule   Mar 12 Sep - 13:03

*Il la regarda un peu surpris et se repris.*

Vous vous offusquée d'un homme sans finesse, au main trop large et a la face balafrée? je penssais que les rossignol étaient plus intélligent... Vous etes belle et vous semblez plutot futile, je suis sur que les autres hommes vous trouverons a leurs gout, pour ma part je préfére rester dans ma froideur hivernal...

*Il pensa a nouveau a "elle", "elle" troublait encore ses pensée, il faudrais bien qu'"elle" sorte de son esprit tot ou tard. Replaçant sa main sur l'épaule il regarda quelque flocon de neige tomber.*

Il neige...

*un sourir franc se dessina alors, comme si cette neige l'avais toucher, elle et personne d'autre.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah Connelly
Chanteuse
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 40
Surnom : La mésange bleu
Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Re: [Les rues et ruelles] Une ombre noctambule   Mar 12 Sep - 14:49

Sarah leva les yeux pour regarder la neige tomber, elle avait perdu son sourire pour se parer de ce regard soucieux qu'on les femmes parfois :

"Vous parlez comme si vous pensiez qu'aucune femme ne pouvait poser les yeux sur vous ou sur votre âme..."

Les lèvres pincées, elle se dégagea de l'homme et tendis une main pour attraper quelques flocons, souriant presque tristement.

"Les femmes comme moi sont enfermé dans une cage, celle des bien pensant, celle qui veut qu'on ne sorte pas trop du rang. Vous êtes libre de tout et visiblement prisonnier de vous même... Vous êtes..."

Elle sera les poing et finit plus bas :

"Pathétique..."

Peut importe à présent s'il voulait fraper, insulter ou autre, elle ne supportait pas les gens qui se donnait moins d'importance qu'ils n'en avait réellement.

[La suite dans: Une chambre parmis tant d'autre]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seal Cooper
Membre du gang Caldes
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 116
Surnom : Two hand
Date d'inscription : 04/09/2006

MessageSujet: Re: [Les rues et ruelles] Une ombre noctambule   Mar 12 Sep - 15:23

*Il n'avais aucune envie de la frapper, et aucune envie de palabré avec elle. Soupirant il regarde sarah faire et lui répond simplement.*

Pathétique? ça me vas bien...venez, vous aller attrapez froid...

*il se raprocha d'elle, passant une main dans ses cheveux pour enlever les flocon.*

Vous ne me connaissez pas, et ne savez rien de moi, ne me juger pas. Je vous escorte et vous ne me vérez plus jamais, ne parlerez jamais de moi et m'oublirez... Compris?

*il la pris a nouveau par l'épaule et repris sa marche, déja l'hotel se profilais mais elle ne la lacha pas avant d'etre devant.*

Adieux jolie sarah... que les anges ai pitier de vous si vous aviez le malheur d'etre trop bavarde, et que votre nuit soit profitable.

*il enleva son chapeau, s'inclina, et repartie dans les rues sans demander son reste et ignorant toute protestation.*

[La suite dans: Une nuit sauvage en cage]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Les rues et ruelles] Une ombre noctambule   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Les rues et ruelles] Une ombre noctambule
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1920 :: La clôture de séances :: Un temps révolu :: Fin de saison :: L'hiver 1920-
Sauter vers: